Une première démonstration du WiFi 7, pensé pour remplacer la connexion filaire

Une première démonstration du WiFi 7, pensé pour remplacer la connexion filaire

Alors que le WiFi 6 et sa version 6E commencent à peine à se démocratiser en France, le WiFi 7 se dévoile déjà à travers une première démonstration de ses débits et de sa latence ultra-réduite.

Les normes de WiFi s’enchaînent, avec plus ou moins de nouveautés, mais le WiFi 7 est plein de promesses. Le fabricant Mediatek a en effet détaillé la première démonstration en direct au monde de cette technologie. Le but était avant de démontrer que ce standard pouvait atteindre les vitesses annoncées par la Wi-Fi alliance lors de sa présentation l’année dernière.

Le WiFi 7 disposerait alors d’un débit maximal théorique de 30 Gb/s, contre environ 10Gb/s pour le WiFi 6 et même s’il est très peu probable que ces débits soient atteints dans nos foyers, la différence reste impressionnante. Mais ce qui donne également l’ambition au standard sans-fil de remplacer la connexion filaire via un câble ethernet, c’est sa capacité à réduire la latence. Pour cela, il faudra ajouter des fréquences supplémentaires et doubler les tailles de canal en allant jusqu’à 320 MHz (contre 160 MHz pour le WiFi 6) ainsi qu’appliquer une nouvelle modulation.

Pour ne pas causer de problème, la norme est bien sûre compatible avec ses prédécesseurs et Mediatek cite des usages qui ne semblaient réellement atteignables qu’avec un bon vieux câble ethernet : la 8K en streaming ou la 4K en visioconférence, la réalité virtuelle ou augmentée mais aussi le cloud computing et cloud gaming, qui nécessitent justement une latence très réduite pour un usage optimal. D’après Mediatek, les premiers produits seront conçus et commercialisés dès 2023, soit avant la certification par la Wi-Fi Alliance et l’amendement publié par l’IEEE, prévu pour sa part dans le courant de l’année 2024.

Source : Frandroid