Disney+ veut mettre un coup de pied dans la fourmillière en cassant les prix et en proposant des services inédits

Disney+ veut mettre un coup de pied dans la fourmillière en cassant les prix et en proposant des services inédits

L’arrivée de Disney+, le service de SVOD de la firme aux grandes oreilles devrait chambouler le marché et proposer une sérieuse concurrence à Netflix, qui règne en maître. Non seulement à travers son catalogue, mais également grâce à son prix et ses services proposés. 

Le géant Américain a dévoilé il y a quelques mois déjà la date de lancement de son service de SVOD Disney+ qui est prévue pour la fin de l’année aux Etats-Unis, et début 2020 en France. Cependant, un obstacle de taille est présent sur la route de Disney pour le haut du panier de services de streaming : Netflix. Le géant qui semble indétrônable sur le marché sera difficile à égaler. Mais Disney+ a trois arguments de taille face à ce concurrent.

Premièrement, le prix, avec un service proposant la 4K UHD et le Dolby Atmos ainsi que le multi-écran pour 4 personnes en simultané, le tout pour 6.99€ par mois. Une offre qui correspond plus ou moins à l’abonnement le plus cher de Netflix qui est lui proposé à 15.99€. Cependant, Disney a également un avantage au niveau de ses programmes, avec les licences Star Wars, Marvel, Pixar qui rapportent des milliards d’euros dans les salles obscures. 

Le troisième argument de poids pour Disney est également la capacité de fournir un service inédit : l’accès aux bonus de Blu-Ray. En effet, lors de la convention Disney 23, la firme aux grandes oreilles a expliqué que certains titres de Disney+ allaient intégrer ces bonus directement dans le service de streaming. Cette capacité à publier des bonus tels que des scènes coupées ou des making-of vient surtout du fait que Disney se concentre sur la diffusion de ses propres contenus, facilitant donc la diffusion de ces bonus. La question se pose d’ailleurs sur l’impact que ce service aura sur le marché du support physique, puisqu’il s’agissait de l’un des arguments de poids pour l’achat d’un Blu-ray à l’heure où le streaming explose. 

Source : Frandroid