Mais où est passé Djingo, l’assistant intelligent d’Orange ? Des soucis techniques retardent son lancement

Mais où est passé Djingo, l’assistant intelligent d’Orange ? Des soucis techniques retardent son lancement

Gênant. Orange n’est plus enclin à annoncer une nouvelle date de sortie pour son enceinte connectée. En cause, des soucis techniques.

Présenté en décembre 2017, l’assistant intelligent d’Orange est censé être le fer de lance de la stratégie d’innovation de l’opérateur historique. Attendue début 2018, sa commercialisation a finalement été repoussée. En décembre dernier, lors du Show Hello d’Orange, son PDG Stéphane Richard s’est risqué à une nouvelle date : « Djingo est actuellement en phase de test auprès de 5 000 personnes. Une fois cette période de test achevée, cette technologie sera commercialisée à partir de fin février 2019 ». En vain, des informations de presse ont par la suite fait état d’un nouveau retard de 2 mois, portant le lancement à avril. mais aujourd’hui force est de constater que Djingo est encore aux abonnés absents. Les retards s’enchaînent.

Développé en duo avec Deutsche Telecom, Djingo n’est pas épargné par les problèmes techniques. Selon les informations du Monde, "la mise en œuvre du système de reconnaissance vocale, développé en plusieurs langueet qui doit permettre aux futurs utilisateurs de piloter leur télévision , d’écouter de la musique, de passer des appels ou de gérer les objets connectés de leur maison par la voix", donnerait du fil à retordre aux équipes de développement. Par ailleurs, l’aspect sécurisation et fluidité en matière de gestion des appareils domotiques de la maison serait encore en réglages. 

De son côté, Orange reste silencieux quant à une éventuelle date de sortie mais se justifie dans les lignes du quotidien : « La période d’apprentissage, longue et complexe, de l’intelligence artificielle implique que nous prenions le temps nécessaire pour assurer un service de haute qualité ». Enfin, la réorganisation actuelle de la division technologies et innovation du groupe (projet "vanille") aurait également bousculé le calendrier.

L’assistant Djingo sera utilisable avec une enceinte connectée portant le même nom, laquelle proposera aussi l’assistant Alexa d’Amazon pour des fonctions étendues au-delà de l’écosystème d’Orange. Celle- i sera disponible pour les abonnés Orange au prix de 49 euros. Rien n’indique pour l’instant une accessibilité aux non-abonnés Orange, ni le prix qui leur serait facturé. 

Mais cette intelligence artificielle ne se limitera pas à une enceinte connectée façon Google Home Mini ou Amazon Alexa Dot. En effet, grâce à une mise à jour logicielle, elle embarquera à bord du décodeur TV.