Freezone S'inscrire

L’Autorité de la concurrence a tranché : Salto, l’"alternative" française à Netflix aura bien le droit d’exister mais avec quelques contraintes

L’Autorité de la concurrence a finalement rendu sa décision concernant la création de Salto, la plate-forme OTT Française créée par les groupes France Télévisions, M6 et TF1. Celle-ci sera possible, mais sous certaines conditions. 

Avec cette nouvelle plateforme les trois groupes entendent proposer une réponse ambitieuse aux nouvelles attentes du public avec un service de qualité, innovant et simple d’accès. Cette plateforme proposera une offre d’une variété sans égal : information (JT, magazines, événements spéciaux), sports, divertissements, fictions françaises, série US, documentaires et cinéma. Mais la gestation du projet a été longue notamment dû au fait que la Commission européenne avait jugé que l’Autorité de la concurrence devait étudier cette opération de concentration, au regard notamment de l’impact de cette opération sur le marché français et de l’expérience de l’Autorité dans ce secteur.

Aujourd’hui c’est chose faite et c’est à travers un communiqué que le verdict est tombé : Salto pourra bien exister en France. " Après une instruction riche et détaillée, éclairée par l’avis émis par le CSA, l’Autorité autorise sous conditions la création de cette entreprise commune.". Cependant, les groupes TF1, France Télévisions et M6 devront respecter quelques consignes. 

Les trois groupes se sont ainsi engagés à " limiter " leurs possibilités d’achats de droits de diffusion linéaires et non-linéaires " couplés". La « distribution de chaînes de la TNT en clair et de leurs services et fonctionnalités associés" en exclusivité sur Salto sur ne sera pas possible, ou seulement des "exclusivités temporaires". Mais ce n’est pas tout, l’Autorité a souhaité d’autres engagements de la part des groupes.

Parmi eux, au niveau de la publicité que pourraient faire les groupes pour la plate-forme : ils devront ainsi" limiter les possibilités de promotion croisée entre leurs chaînes et la plateforme Salto" et la plateforme devra payer ses espaces publicitaires au même prix que les autres. Pas de pub gratuite pour Salto sur les chaînes du groupe. La plate-forme sera également limitée dans sa capacité "d’approvisionnement en contenu exclusifs", donc les groupes ne pourront pas retenir trop longtemps leurs programmes exclusifs sur Salto.

Cela semble être une bonne nouvelle pour les cadres des groupes de chaînes télés concernés, et malgré les limitations requises par l’Autorité de la concurrence, ils se sont fendus d’un tweet et d’un communiqué annonçant même le lancement de Salto pour le premier trimestre 2020. Comme ici par exemple dans le tweet de Gilles Belisson, PDG du groupe TF1, relayant le communiqué du compte officiel de Salto. 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (34)
Afficher les 29 premiers commentaires...
Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
-100 points
Posté le 13 août 2019 à 18h34 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
apollyon a écrit
Qu'ils privatisent  France Televisions, Orange et EDF, et qu'on en finisse de payer pour des parasites et des nuls. 

T'as rien compris à part France télévision les deux autres sont privatisés !

Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
-100 points
Posté le 13 août 2019 à 18h37 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
latulipe a écrit
C'est quoi les quelques "contraintes" ? c'est avant tout cela le plus grand intérêt de l'information. si c'est pour faire le dossier de presse, j'en voit pas l’intérêt.

Relis les "contraintes" sont bien détaillées dans l'article

Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
-100 points
Posté le 13 août 2019 à 18h37 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Goldorak a écrit
Le nom est déjà à côté de la plaque... C'est bien d'essayer , mais associer les anciens ennemis pour devenir le leader du domaine quand on a 10 ans de retard, ça semble mal barré.  Navarro, Louis la brocante, Julie lescaut et les plus grandes séries US avec La petite maison dans la prairie, Papa schulls, Alf. Ca va en faire des Salto !

+1 je le vois bien comme cela

Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
-100 points
Posté le 13 août 2019 à 18h40 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
prop a écrit
Bon avant de dire n'importe quoi et de ricaner, cela serait bien de comprendre que cela va devenir dangereux pour la survie de molotov...

La ils visent Amazon et Netflix (bon ils ont du mouron à se faire) et pas Molotov d'ailleurs sa survie est déjà compromise

Posté le 14 août 2019 à 19h42 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Vivement les remake de Navarro et compagnie ! :)

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide