Freebox Delta: il est possible de ne plus être analysé par les employés d’Amazon lors de vos echanges avec Alexa

Freebox Delta: il est possible de ne plus être analysé par les employés d’Amazon lors de vos echanges avec Alexa

Face aux craintes des utilisateurs pour la sécurité des données enregistrées par les assistant vocaux, Amazon a récemment déclaré qu’il était possible de mettre fin à l’analyse de vos conversations. 

C’est une crainte récurrente concernant les objets connectés et particulièrement les enceintes équipées d’assistants vocaux : l’écoute en permanence de l’assistant et l’utilisation potentielle de ces données. Le géant Américain a décidé de rassurer ses utilisateurs en annonçant qu’ils pouvaient simplement empêcher l’analyse des enregistrements effectué par l’assistant vocal. 

Après avoir introduit une commande "Alexa, efface tout ce que je t’ai dit aujourd’hui" en mai dernier, permettant de nettoyer votre historique de conversation avec l’assistant vocal, Amazon décide d’aller plus loin et de permettre aux utilisateurs le souhaitant d’éviter que leurs enregistrements soient écoutés par les analystes d’Amazon, qui utilisent ces enregistrements pour améliorer la performance d’Alexa. Le géant américain a d’ailleurs déclaré à VentureBeat : “Nous prenons au sérieux la protection de la vie privée de nos clients et révisons continuellement nos pratiques et procédures. Pour Alexa, nous offrons déjà à nos clients la possibilité de refuser que leurs enregistrements vocaux soient utilisés pour les aider à développer de nouvelles fonctionnalités Alexa. " Un choix qui est laissé aux utilisateurs, puisque cette écoute est notamment prévue pour améliorer l’assistant qui se développe au fur et à mesure des interactions avec les utilisateurs. Amazon ne s’arrête pas là, puisqu’il annonce également une future mise à jour pour clarifier leurs pratiques concernant l’utilisation des données des utilisateurs. 

Ainsi, il suffit pour les abonnés Freebox Delta qui le souhaitent, de se rendre sur votre application Alexa (disponible sur Android et iOS) puis de vous rendre dans "paramètres", puis " Alexa et vos informations personnelles" puis de cliquer sur "Gérer comment vos données contribuent à améliorer Alexa" pour bloquer l’accès à ces enregistrements. Si cette demande va dans le bon sens pour la protection de la vie privée des utilisateurs, après le bad-buzz révélant que les assistants vocaux d’Amazon étaient des outils d’écoute dont certaines données sont transmises à un analyste humain, certains pourront toujours douter du blocage complet des enregistrements. Il convient donc toujours d’utiliser ces assistants avec prudence, en suivant par exemple les conseils donnés par la CNIL