Free : Les newsgroups au bal des morts !

Free : Les newsgroups au bal des morts !

<>

Depuis que nous vous avons alerté sur la fermeture d’alt.binaries.mp3, l’eau a coulé sous les ponts, ou devrais-je dire le torrent a coulé sous les ponts puisque la liste des newsgroups bloqués n’a cessé de s’allonger ! A cette heure, Free a bloqué une quarantaine de newsgroups – autour de la musique.

Liste d’une dizaine de newsgroups bloqués :

  • alt.binaries.mp3
  • alt.binaries.sounds.mp3.french
  • alt.binaries.dvd.music
  • alt.binaries.mpeg.video.music
  • alt.binaries.sounds.mp3
  • alt.binaries.sounds.mp3.1960
  • alt.binaries.sounds.mp3.1980
  • alt.binaries.sounds.mp3.1990
  • alt.binaries.sounds.mp3.2000
  • alt.binaries.sounds.mp3.classic-rock
  • alt.binaries.sounds.mp3.complete_cd
  • alt.binaries.sounds.mp3.disco
  • alt.binaries.sounds.mp3.french
  • alt.binaries.sounds.mp3.full_albums
  • sounds.mp3.1970s
  • sounds.mp3.dance
  • sounds.mp3.heavy-metal
  • etc…

Free = Freenautes = Cibles à porter de main ?

La question est double voir triple – Free et les Freenautes sont-ils des cibles à porter de main ? Ces attaques répétitives vont-elles sonner le glas des espaces d’échanges tels que les newsgroups binaires ? ou vont-elles se porter directement sur Nous, les Freenautes ?

Newsgroups binaires : Inquiétants comme un kyste
 !

L’avenir semble incertain et les attaques en justice ne cessent de rivaliser d’imagination. Free a remporté la bataille face au groupe Média-Participations, groupe d’édition, de presse et de production audiovisuelle, et le SNE (Syndicat National de l’Edition) mais certainement pas la guerre ! Les attaquants sont nombreux, et "attachants" comme des sangsues.

Mais où sont les plaignants ?

Pcinpact a obtenu quelques informations supplémentaires, notamment sur les plaignants. La SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et éditeurs de Musique), la SCPP (Société Civile des Producteurs Phonographiques) et la SDRM (Société pour l’administration du Droit de Reproduction Mécanique) sont à l’origine des plaintes. Il semblait évident malgré les commentaires houleux autour de cette affaire, que Free n’était pas à l’origine de cette vague de fermeture.

Faut il se préparer aux funérailles des newsgroups binaires ?

Le piège tendu, la musique s’achève ironiquement. Après les 14 newsgroups bloqués en Septembre 2007, suivi d’un réajustement en Novembre 2007, cette nouvelle période de deuil ne s’annonce guère réjouissante. La brise semble en tournée en faveur des ayants droits suite à cette mise en "quarantaine" de newsgroups binaires. La justice, un boomerang dont on peut s’assurer d’un juste retour ?