Polémique sur le 1er pays totalement couvert en 5G : Monaco ou San Marin ? enfin la réponse !

Polémique sur le 1er pays totalement couvert en 5G : Monaco ou San Marin ? enfin la réponse !

 

Le 9 juillet dernier, Xavier Niel, actionnaire majoritaire de Monaco Télécom, annonçait fièrement que Monaco devenait le premier "pays" totalement couvert en 5G. Mais cette place de 1er pays couvert a été remise en cause par Nokia, qui a indiqué à nos confrères d’igen.fr, que San Marin, était couvert en 5G à 99% depuis fin 2018

Pour avoir le fin mot de l’histoire, le journal Monaco Matin a mené l’enquête et montre que les choses ne sont pas aussi simples qu’elles n’y paraissent. Alors qui de San Marin, petite enclave en Italie, ou Monaco, petite principauté accrochée à un rocher est les 1er pays entièrement couvert en 5G.

Interrogé sur cette polémique, Martin Péronnet, le directeur Général de Monaco Télécom explique : "La couverture de San Marin par TIM, I’opérateur italien, avec I’équipementier Nokia, s’est faite en décembre sur des technologies et des installations de test – comme nous I’avons fait l’an dernier pour le Yacht Show. Ce test n’a pas donné lieu à une ouverture commerciale. II est impossible à un client de TIM d’utiliser la 5G aujourd’hui à San Marin. Nous avons annoncé être le premier pays entièrement connecté en 5G, rendu accessible à nos clients particuliers et entreprises. C’est le cas.."

Interrogé par le journal Monaco Matin, l’opérateur italien ne dit pas le contraire en indiquant que : " Le réseau de San Marin a été déployé avec t’équipementier Nokia et celui en Italie avec Ericsson. Pour cette raison nos ingénieurs sont à pied d’oeuvre pour les faire "communiquer", afin de pouvoir offrir commercialement la 5G très bientôt à San Marin ". Autrement dit, il n’y a pas pour le moment d’offres commerciales en 5G à San Marin. C’est d’ailleurs ce qui est annoncé sur le site web de TIM : "Les expérimentations sont en cours à San Marin"

Monaco est donc bel et bien le seul pays où on peut utiliser la 5G sur tout son territoire, avec un téléphone compatible bien sûr. Il faut dire qu’avec seulement 2 Km2, il est plus facile de proposer la 5G dans ce tout petit pays que sur un territoire comme la France par exemple. Pour information, à San Marin, même si le territoire est plus grand (61 km2), il n’a y a besoin que de 8 sites 5G pour couvrir tout le territoire, ce dernier étant moins densément peuplé que Monaco. Même si cette polémique peut sembler anodine, elle montre bien en tous cas que les enjeux de la 5G sont importants.

Pour rappel, à l’occasion de ce lancement, le fondateur de Free, actionnaire majoritaire de Monaco Telecom (52%) s’était fendu d’un speedtest afin de marquer le coup.