Soupçonnés d’abus de position dominante, les géants du Numérique font l’objet d’une enquête

Soupçonnés d’abus de position dominante, les géants du Numérique font l’objet d’une enquête

Si leurs noms ne sont pas donnés ouvertement, les géants de Numérique tels que Amazon, Google ou Facebook font l’objet d’une enquête pour abus de position dominante.

Répondant aux inquiétudes des consommateurs et des entreprises, le Département américain de la Justice indique l’ouverture d’une enquête par son service antitrust. Celle-ci s’intéresse aux plates-formes en ligne avec de fortes parts de marchés dans des secteurs tels que le commerce en ligne, la recherche en ligne ou les réseaux sociaux. Même si aucun nom n’a été donné, les géants Amazon, Google ou Facebook apparaissent naturellement comme les sociétés dans le collimateur du Département américain de la Justice. L’enquête pourrait aussi concerner Apple et Twitter.

Il s’agira de déterminer s’il y a eu abus de position dominante avec des pratiques pouvant nuire à la concurrence, entraver l’innovation et ainsi porter préjudice aux consommateurs. "Sans la discipline d’une concurrence significative reposant sur le fonctionnement du marché, les plates-formes numériques peuvent agir de manière qui ne répond pas aux demandes des consommateurs", a notamment déclaré Makan Delrahim, à la tête de la division antitrust. L’ouverture d’une telle enquête ne surprend pas totalement, sachant que Donald Trump a souvent accusé publiquement Amazon de concurrencer déloyale.

Sources : Le Figaro et Presse Citron