Débits Internet fixes : si Orange domine toutes technologies confondues, Free est numéro un sur la fibre optique, selon nPerf

Débits Internet fixes : si Orange domine toutes technologies confondues, Free est numéro un sur la fibre optique, selon nPerf

 

Selon le dernier baromètre de nPerf concernant les débits Internet fixes, Orange occupe toujours la première place toutes technologies confondues, mais Free avance à grands pas grâce à sa forte progression dans la fibre optique.

Après avoir publié son baromètre pour les débits mobiles, nPerf dévoile à présent celui pour les débits Internet dans le fixe. Il repose sur des tests réalisés durant la période du 01 janvier 2019 au 30 juin 2019, avec 3 188 118 tests toutes technologies confondues, dont 1 452 493 (45 %) en haut débit et 1 735 625 (54 %) en très haut débit. La partie très haut débit inclut d’ailleurs 542 456 tests en fibre optique.

Orange numéro un de manière générale

Toutes technologies confondues (xDSL, fibre optique, câble, satellite), Orange domine en proposant une moyenne de 100,55 Mbit/s en débit descendant, 66,69 Mbit/s en débit montant et 32,71 ms en latence. Il est suivi de près Free avec des moyennes de 93,45 Mbit/s, 57,57 Mbit/s et 31,99 ms. Arrivent ensuite Bouygues avec des moyennes de 88,33 Mbit/s, 54,77 Mbit/s et 32 ms, puis SFR avec des moyennes de 86,07 Mbit/s, 33,21 Mbit/s et 39,05 ms. 

 


Free cartonne sur la fibre optique

Lorsque l’on s’intéresse uniquement à la fibre optique, c’est Free qui devance ses concurrents avec une moyenne de 457,21 Mbit/s en débit descendant, 292,67 Mbit/s en débit montant et 11,71 ms en latence. L’opérateur de Xavier Niel est suivi de Bouygues, avec des moyennes de 375,75 Mbit/s, 243,31 Mbit/s et 10,93 ms, et de SFR, avec des moyennes de 407,54 Mbit/s, 216,10 Mbit/s et 11,41 ms. Orange ferme la marche avec des moyennes de 364,75 Mbit/s, 247,24 Mbit/s et 11,26 ms. 

nPerf s’attend ainsi à ce que Free dépasse Orange dans la catégorie très haut débit, catégorie qui inclut les technologies fibre optique et VDSL2.

Les débits fixes de Français en hausse

De manière générale, nPerf observe que les Français profitent d’une hausse des débits, avec un débit descendant moyen de 94 Mbit/s, contre 68 Mbit/s en 2018. Cela représente une progression de 38 %. De son côté, le débit montant moyen a augmenté de 63 %. nPerf explique cette amélioration "par le nombre grandissant de foyers basculant sur des offres fibre et probablement les premières lignes en 10 Gbit/s".

Ci-dessous, le graphique récapitulatif :

Retrouvez enfin notre récente interview avec Renaud KERADEC, fondateur et CEO de nPerf.