Mais à quoi sert d’acheter un Player Devialet lorsque l’on n’est plus chez Free ? Voici toutes les fonctions qu’il conserve

Mais à quoi sert d’acheter un Player Devialet lorsque l’on n’est plus chez Free ? Voici toutes les fonctions qu’il conserve

 

Avec la Freebox Delta, le player devient la propriété de l’abonné, pour un tarif de 480€ ou 10€/mois durant 4 ans. Suite à notre reprise de l’étude sur la Freebox Delta que nous avons publiée ce lundi, et suite à un article montrant que plusieurs Player Freebox-Devialet sur Le Bon Coin, vous avez été plusieurs à demander à quoi cette enceinte haut de gamme pouvait servir le jour où on change d’opérateur (ou même que l’on stoppe son abonnement fixe). Nous vous proposons donc de (re)-découvrir le test réalisé par Univers Freebox qui montre les fonctionnalités qui restent disponibles, même sans être abonné à Free

Free l’a indiqué au moment de la présentation de sa Freebox Delta. Le player conçu en partenariat avec Devialet appartient à l’abonné, qui pourra ainsi le conserver si l’on vient un jour à résilier son abonnement Freebox. Juste qu’il profitera de moins de services. 

Pour savoir à quoi s’attendre, nous avons ainsi essayé la chose, en connectant le player sur un réseau Wi-Fi, et plus précisément une connexion 4G partagée en Wi-Fi depuis un smartphone.

Premier chose que l’on remarque : le gros ménage dans l’interface principale. Exit notamment les services TV ou le Freestore. Elle ne conserve qu’une poignée d’applications, en plus de la partie réglages. 

La télécommande tactile affiche également moins d’icônes.

On retrouve ainsi YouTube et Netflix pour le streaming vidéo ou Deezer et Spotify pour le streaming audio. Les applications sur le player fonctionnement correctement, aussi bien la partie lecture que la fonction caster depuis le smartphone.

On retrouve également l’application « Mes Fichiers » pour lire des fichiers image, audio et vidéo depuis un support de stockage externe tel qu’une clé USB ou un disque dur. 

Ci-dessous, une image, une musique et une vidéo lues depuis l’interface du player :

Il y a aussi l’application AirMedia (AirPlay) pour charger les fichiers image, audio et vidéo depuis un iPhone, iPad, iPod ou Mac.

Nous avons essayé de partager l’écran d’un iPhone sur le téléviseur, via le player. Ci-dessous, une visualisation de l’application Photos et un dossier de l’écran d’accueil :

Parmi les autres fonctionnalités conservées, on peut citer les assistants vocaux OK Freebox et Amazon Alexa. Si le premier plante systématiquement (d’après nos essais, en tout cas), le second fonctionne normalement. Il peut, par exemple, vous lire les actualités ou vous indiquer la météo. D’ailleurs, les Skills sont toujours de la partie.

Enfin, le player Free Devialet, c’est une enceinte sans-fil que l’on pourra appairer en Bluetooth pour diffuser de la musique depuis un smartphone ou une tablette tactile. Un aspect intéressant quand on sait ce que peuvent envoyer les six haut-parleurs. On vous l’a déjà dit : le player est loin de faire figuration avec des musiques chargées en basses.

VERDICT : si l’on résume ce test, le player, une fois sorti de l’écosystème Free, peut servir de lecteur multimédia grâce à ses applications de streaming et son port USB, mais également de grosse enceinte Bluetooth pour animer une soirée depuis son smartphone. Il peut enfin servir d’assistant vocal grâce à Alexa. Dommage que l’absence d’un store d’applications limite grandement les possibilités. En parlant d’application, la disparition de l’application Freebox TV rend inexploitable le tuner TNT intégré.