FaceApp : l’application permettant de vous voir vieux pourrait réutiliser votre image à votre insu

FaceApp : l’application permettant de vous voir vieux pourrait réutiliser votre image à votre insu

FaceApp permet d’appliquer un filtre de vieillesse sur vos selfies. Seulement, en l’utilisant, ses utilisateurs consentent à ce que leur image soit réutilisée.

L’application FaceApp cartonne en ce moment sur mobile. En effet, grâce à son filtre permettant de vieillir ses utilisateurs en prenant un selfie, l’application a rencontré un franc succès. Hier, l’application était classé numéro un, que ce soit sur le Google Play Store ou sur l’App Store. De nombreuses personnalités ont également testé l’application.

Certains utilisateurs ont essayé de vieillir des photos de stars telles qu’Alain Delon ou encore Brigitte Bardot lorsqu’ils étaient jeunes, pour tester la fiabilité du filtre et le résultat et surprenant. D’autres y sont également passés comme les sportifs Ronaldo, Messi, Ibrahimovic ou encore Mbappé. L’application est capable de vieillir les visages pris en photo grâce à une intelligence artificielle.

FaceApp a examiné des quantités incommensurables de visages, qu’ils soient jeunes ou vieux, afin de pouvoir réaliser cet exploit. L’algorithme à force de travailler, s’est affiné afin de proposer un résultat le plus proche possible du visage de la personne ciblée.

Créée il y a plus de deux ans, l’application nous vient de Russie. D’autres fonctionnalités permettent aux utilisateurs d’ajouter de changer de sexe, de coiffure, de devenir chauve ou encore de porter une barbe grâce à FaceApp.

Cependant, une question que se posent les utilisateurs revient souvent sur le tapis : les photos prises avec l’application sont elles réellement stockées en toute sécurité ? Un spécialiste en cybersécurité y a répondu sur Tweeter. Le spécialiste, Baptiste Robert, possesseur du compte Twitter Elliot Anderson, a précisé que : « L’application télécharge uniquement la photo que l’on est en train de modifier. »

Ainsi, la photothèque des utilisateurs devrait être en sécurité cependant, après avoir accepté les conditions d’utilisation de l’application, Yaroslav Goncharov, le PDG de FaceApp et responsable juridique de la société, a légalement le droit de réutiliser l’image des utilisateurs de l’application afin d’améliorer son algorithme ou même afin d’habiller un panneau publicitaire, ce qui est plutôt inquiétant.

Source : 20 minutes, LeFigaro