Stéphane Richard relaxé dans l’affaire Tapie, le PDG d’Orange peut souffler

Stéphane Richard relaxé dans l’affaire Tapie, le PDG d’Orange peut souffler

 

Empêtré dans l’affaire Tapie et risquant de la prison ferme, Stéphane Richard peut désormais souffler. Le tribunal correctionnel vient en effet de le relaxer.

En tant qu’ancien directeur de cabinet de la ministre de l’Économie Christine Lagarde, Stéphane Richard s’était retrouvé pris dans l’affaire Tapie. Il risquait ainsi trois ans de prison, dont une partie ferme. Sans compter l’interdiction d’exercer toute fonction publique durant cinq ans. Le verdict était par conséquent très attendu par l’intéressé, mais aussi par l’opérateur Orange, dont il est l’actuel PDG.

Le tribunal correctionnel vient justement de rendre son verdict. Il a relaxé Stéphane Richard, qui n’a d’ailleurs pas tardé à afficher sa "grande satisfaction" et son "immense soulagement", à travers une vidéo relayée sur Twitter par Béatrice Mandine, directrice de la communication chez Orange. À travers celle-ci, le PDG de l’opérateur remercie les collaborateurs l’ayant soutenu. Il se dit aussi touché par la présence de certains au tribunal et par les nombreux témoignages de soutien. 

Les réactions de soulagement n’ont pas tardé non plus du côté des syndicats de salariés. Dans un tweet, Sébastien Crozier, président de CFE-CGC Orange, déclarait que "les personnels d’Orange sont soulagés" et que le groupe "peut affronter l’avenir avec sérénité", qu’il s’agisse des chantiers de la fibre, de la 5G, de la banque en ligne ou du développement en Afrique.