Quand Huawei emporte Samsung dans sa chute

Quand Huawei emporte Samsung dans sa chute

La baisse des ventes de smartphones Huawei due au blacklistage de la marque coûte cher à Samsung, son principal fournisseur de composants.

En effet, Samsung Electronics voit ses bénéfices divisés par deux par rapport à 2018. Le fait que Huawei ait été blacklisté n’arrange pas non plus la firme sud-coréenne puisque cette dernière est l’un de ses principaux fournisseurs en composants électroniques. Ainsi, le second trimestre 2019 est pour Samsung le pire depuis le scandale des Galaxy Note 7 et ses batteries explosives qui a eu lieu au cours du troisième trimestre 2016.

Le groupe coréen n’a pas expliqué en détail cette baisse cependant, les analystes affirment que ce cas n’a pas arrangé Samsung qui commerce avec le géant chinois concernant de nombreux composants pour smartphones tels que des processeurs, de la RAM ou encore des écrans par exemple.

D’un autre côté, Apple a dû rembourser Samsung de quelque 684 millions de dollars puisque la firme de Cupertino n’a pas respecté ses objectifs en termes de commande de dalles OLED.
Ce qui montre bien que dans l’industrie du smartphone, les partenariats peuvent rendre certaines marques plus ou moins dépendantes les unes des autres.

Source : Reuters, The Verge