Clin d’œil : quand le canard se déchaîne, la fibre revient

Clin d’œil : quand le canard se déchaîne, la fibre revient

Pour récupérer sa connexion fibre optique, il faut parfois s’adresser au bon interlocuteur. Et c’est là qu’un palmipède intervient.

S’il y avait “de quoi péter un câble”, la fibre optique est de retour pour une septuagénaire d’Annecy, en Haute-Savoie, se félicite le Canard Enchaîné. Le journal satirique raconte les déboires d’une abonnée Orange qui se démenait depuis quatre semaines avec son opérateur, en vain.

Les ennuis ont commencé le 7 octobre. L’abonnée n’a alors plus de télévision ni d’accès à Internet. Deux jours après, un technicien passe, mais sans parvenir à résoudre le problème. Plusieurs appels ne mèneront à rien et l’un révèlera même un dossier n’ayant pas été créé. L’abonnée finira par aller en boutique le 20 octobre, avant de recevoir un appel lui indiquant son débranchement au profit d’un autre abonné.

Lassée, l’abonnée a fini par se tourner vers le Canard Enchaîné pour raconter son histoire. Contacté, Orange a promis, le 8 novembre, de se pencher sur le cas. Deux jours après, une technicienne sonne à la porte et rebranche l’abonnée sur une prise non occupée. La connexion est donc de retour. Mais pour combien de temps ? “Jusqu’à ce qu’un nouveau locataire débarque et lui pique la place ?”, s’interroge en effet le journal satirique.

Source : Le Canard Enchaîne n°5271 (version papier)