Les opérateurs télécoms s’engagent pour un temps d’écran “raisonnable chez les mineurs”

Les opérateurs télécoms s’engagent pour un temps d’écran “raisonnable chez les mineurs”

Beaucoup trop d’écran. Opérateurs télécoms et géants du numérique s’engagent ainsi pour de meilleures pratiques chez les enfants et adolescents.

3 heures par jour en moyenne pour les 3 à 17 ans et plus de 7 heures par jour pour 23 % des 15 à 17 ans. Les chiffres donnés par le secrétariat d’État à l’Enfance parlent d’eux-mêmes : les jeunes passent bien trop de temps devant les écrans. Le confinement imposé durant la crise sanitaire n’a pas évidemment pas aidé à l’instauration de bonnes pratiques.

“Un temps d’écran raisonné et raisonnable chez les mineurs”, voilà donc l’objectif auquel les opérateurs entendent apporter aujourd’hui leur contribution. Faisant suite à un autre engagement concernant le contenu pornographique, un protocole d’engagement a ainsi été signé ce mardi 5 octobre 2021 lors de la conférence des familles à Paris par Orange, Bouygues Telecom et SFR, mais aussi par les géants du numérique que sont Apple, Goopgle, Samsung, YouTube, Netflix et TikTok. Sans oublier France TV, le CSA et des associations de protection de l’enfance, faisant également partie des signataires.

L’apprentissage et la découverte, mais pas l’addiction

Il s’agit de donner aux parents les informations et les outils nécessaires pour la maîtrise du temps passé par leurs enfants et adolescents devant les écrans. Plus concrètement, les signataires s’engagent à mettre en place des mécanismes visant à limiter la surexposition, à proposer au moins un outil gratuit et à faire la promotion des solutions.

L’accompagnement des parents apparait indispensable aux yeux du gouvernement. Selon lui, 44 % se sentent un peu démunis lorsqu’il s’agit d’encadrer l’usage du numérique par leurs bambins. L’objectif est de “créer un cadre favorisant l’apprentissage numérique et la découverte des multiples facettes d’Internet sans prendre le risque de créer une addiction”, explique la FFT.

Source : AFP