Un malware vous envoie un SMS vous demandant de vous protéger de lui même

Un malware vous envoie un SMS vous demandant de vous protéger de lui même

Le malware FluBot se cache dans un SMS vous indiquant de faire une mise à jour de sécurité afin de vous protéger de ce malware en question.

La menace des malwares plane constamment au dessus de la tête des utilisateurs de smartphone. Toute les techniques sont bonnes pour essayer d’infecter votre appareil.

Son objectif : dérober vos données personnelles

Un stratagème fortement vicieux. Un malware présent sur Android incite les utilisateurs à faire une mise à jour de sécurité. Dissimulé dans le lien de téléchargement de cette dernière, le logiciel espion est prêt à vous dérober vos données personnelles. FluBot a aussi la capacité d’exploiter les autorisations système afin de se propager sur le téléphone d’autres victimes.

Si l’utilisateur clique sur le lien présent, il sera redirigé vers une page plutôt inquiétante. En effet, cette page indique que vous êtes infecté par ce logiciel espion et que son but et de vous dérober vos identifiants et mot de passe tel que ceux de votre banque. Face à ce message plus qu’alertant, incitant à la panique, les victimes cliquent sans réfléchir sur le lien. Laissant le champ libre au malware.

Différents mode opératoires

FluBot se diffusant au travers de SMS, le contenu de ces derniers varie. Il peut se cacher dans un SMS annonçant une livraison ratée avec un lien pour reprogrammer cette dernière. Bien sur il n’en est rien, il s’agit ni plus ni moins d’un subterfuge pour piéger les utilisateurs Android.

Comment s’en protéger ?

Il est bon de rappeler que si vous n’avez pas cliqué sur un lien présent dans un SMS de cet acabit, votre smartphone ne peut pas être infecté. Si malheureusement vous pensez avoir cliqué sur un lien frauduleux, il y a deux choses à faire. Premièrement, modifier vos identifiants et mot de passe donnant l’accès à des données sensibles. Deuxièmement, réinitialiser en mode usine votre smartphone afin d’effacer toute trace de FluBot. Radical mais efficace.

 

Source : ZDnet