Cybersécurité : le gouvernement tient ses promesses et débloque des fonds

Cybersécurité : le gouvernement tient ses promesses et débloque des fonds

Début février, l’État annonçait l’investissement d’un milliard d’euros pour la lutte contre la cybercriminalité.

Depuis la prise en main du dossier de la cybersécurité par Emmanuel Macron, des actions ont été mené. Pour rappel, cet investissement est prévu à part égale pour le secteur public et le secteur privé et a entre autres le but de doubler l’effectif de la filière de cybersécurité d’ici 2025.

La volonté est d’accélérer encore plus le mouvement comme l’indique le secrétaire d’État au Numérique Cédric O : « lI y a une forme d’urgence à augmenter notre niveau de préparation le plus rapidement possible, ce que les ministères sont en train de faire sous l’impulsion très exigeante du président de la République et du Premier ministre ». D’ailleurs, 53 millions d’euros ont déjà était débloqué à destination des entreprises.

Dans le détail, cela représente 24 millions d’euros pour le développement de technologies novatrices dans le domaine du chiffrement, la sécurisation du télétravail ou encore de grands événements comme les futurs JO 2024 qui se dérouleront à Paris. 9 millions d’euros vont permettre la création d’une base de données commune entre les différents acteurs du secteur afin de partager facilement les informations sur les attaques. Pour finir, 20 millions d’euros seront alloués aux différents projets collaboratifs qui seront présents sur le campus cyber situé dans le quartier de la Défense accueillant les meilleurs experts français de la cybersécurité.

De plus, l’Anssi, fortement sollicitée ces derniers temps, verra sa mission évoluer en aillant un pouvoir de sommation accentué lui permettant de donner des instructions « aux administrations et aux opérateurs critiques en cas de vulnérabilités ou d’incidents majeurs de cybersécurité ».

 

Source : Presse Citron