Combien de temps votre ligne ADSL restera encore active ? Les opérateurs vous disent tout sur la fermeture du réseau cuivre

Combien de temps votre ligne ADSL restera encore active ? Les opérateurs vous disent tout sur la fermeture du réseau cuivre

Une fibre optique qui ne cesse de gagner du terrain. Un réseau cuivre qui tend à disparaître d’ici une dizaine d’années. Dans cette phase de transition technologique, certains abonnés peuvent se poser des questions. Les opérateurs télécoms y répondent.

Alors que la fibre optique gagne du terrain dans l’Hexagone, bon nombre de Français utilisent encore une connexion ADSL. “Plus de 24 millions de foyers français utilisaient encore le réseau cuivre début 2021. Si ce chiffre tend à diminuer de 10 % à 15 % chaque année, il devrait être encore plus significatif en 2025”, explique en effet la Fédération Française des Télécoms.

L’objectif du 100 % fibre étant promis pour 2025 et la fermeture du réseau cuivre devant être achevée pour 2030, les abonnés concernés peuvent ainsi se poser des questions, auxquelles la FFT apporte ainsi des éléments de réponse. Il s’agit d’accompagner les utilisateurs, privés ou publics, dans cette transition technologique.

Un réseau vieillissant et coûteux, des performances inadaptées

Mais tout d’abord, pourquoi fermer le réseau cuivre ? “Le réseau cuivre, à lui seul, représente près de 500 millions d’euros d’entretien chaque année. Installé depuis cinquante ans, peu résistant aux aléas météorologiques et à l’humidité, le câble cuivré doit être régulièrement entretenu”, explique la FFT.

Les opérateurs soulignent les performances désormais inadaptées au regard du développement du numérique : “le réseau cuivre atteint aujourd’hui ses limites en termes de débits et ne répond plus aux besoins des Français”. Un aspect largement mis en exergue par la crise sanitaire, avec le développement du télétravail et de l’éducation à distance. Hors contexte exceptionnel, on peut évoquer les démarches administratives se faisant de plus en plus en ligne ou le développement des plates-formes de streaming. “En plus d’offrir un débit cent fois plus élevé, le réseau de fibre optique respecte plus l’environnement, nécessite trois fois moins d’énergie que le réseau cuivre”, souligne par ailleurs la FFT.

Et si je fais partie des abonnés en ADSL ?

Jusqu’à quand ma ligne cuivre restera-t-elle opérationnelle ? Dois-je changer d’abonnement ? Concrètement, combien est-ce que cela coûte ? “Votre ligne sera opérationnelle jusqu’à la fermeture technique du réseau cuivre qui interviendra progressivement à partir de 2023, pour être achevée en 2030”, indique la FFT. Si l’abonné se trouve dans les zones d’expérimentation, dont de nouvelles ont d’ailleurs démarré au second trimestre 2021 sur certaines communes, il fera partie des “premiers à quitter définitivement le réseau cuivre d’ici 2023”. Est notamment rappelé le cas de Lévis-Saint-Nom, dans les Yvelines. Dans cette commune, les 1 600 habitants ont tous basculé en 2021.

Lors de la fermeture technique du réseau cuivre, l’abonné sera contacté par son opérateur qui devra alors lui proposer des offres similaires en fibre optique. Libre ensuite à l’abonné d’accepter ou de se tourner vers la concurrence. “Dans la grande majorité des cas, vous pouvez garder votre téléphone fixe sauf si ce dernier est trop ancien (plus de 10 ans). De même, vous pourrez conserver votre numéro de téléphone actuel en demandant la portabilité du numéro”, ajoute la FFT. Concernant le coût du basculement, la FFT indique que cela dépendra de l’offre choisie. “Sachez que l’offre de service universel reste commercialisée sur support fibre optique”, explique-t-elle.

Mais quid de l’échec de raccordement lors du passage à la fibre optique ? Sans surprise, la FFT invite l’abonné à contacter le service technique de l’opérateur s’occupant du raccordement pour programmer une nouvelle intervention.

Migrer dès que possible

La FFT insiste sur la nécessité de basculer dès que possible afin d’éviter toute déconvenue due à une coupure de service : “Quelle que soit votre situation, il est primordial que vous engagiez ce changement vers la fibre suffisamment tôt avant la date de fermeture technique du cuivre, date à laquelle tous les services sur le cuivre s’arrêteront”.

Cela vaut surtout dans le cas d’une entreprise ne pouvant rester plusieurs semaines sans connexion. “Cette anticipation vous permet d’assurer la continuité de vos services, surtout lorsqu’il s’agit de répliquer sur fibre optique, pour les entreprises, des offres complexes dont la mise en place peut prendre jusqu’à plusieurs semaines”, explique la FFT.