Free Ligue 1 Uber Eats lance sa saison 2 avec de nouveaux formats décalés, découvrez-les

Free Ligue 1 Uber Eats lance sa saison 2 avec de nouveaux formats décalés, découvrez-les

Free Ligue 1 Uber Eats va lancer sa saison 2 avec pas moins de 8 formats différents dont deux fictions, accessibles gratuitement tout au long de la nouvelle saison du championnat de France de football.

C’est le jour-j, la Ligue 1 reprend ses droits dès ce soir. L’application de Free couvrant l’intégralité de la compétition via des extraits en quasi-direct, a été revue et corrigée avec une nouvelle interface, plus de stabilité, une nouvelle équipe de commentateurs chevronnés mais aussi de nouveaux formats originaux. L’objectif, atteindre un million d’utilisateurs.

Après le départ chez beIN Sports de sa tête d’affiche Thomas Thouroude, Free Ligue 1 Uber Eats se devait d’évoluer pour être à la hauteur de ses ambitions. Pour ce faire, le service va proposer de nouvelles séries originales à ses utilisateurs. “Dans une très riche galaxie de médias spécialisés, nous faisons le pari d’associer à notre offre « near live » un contenu magazine frais et innovant, qui valorise équitablement les 20 clubs du championnat et touche ainsi des communautés de supporters issues de toute la France”, confie Free. A travers des formats courts et incarnés par des talents du digital, Free Ligue 1 souhaite toucher une audience large, “en quêtes d’histoires originales et de sujets divertissants”. La rédaction de Free publiera ainsi chaque jour de la semaine, un nouvel épisode de série qui servira cette approche « footainment » et donnera aux fans une nouvelle vision de « l’élite ». Tour d’horizon des nouveautés mais aussi des contenus qui rempilent :

Tac/Team, le débat tactique des experts

Nouvelles tendances de jeu ou coups tactiques que le grand public ne perçoit pas toujours, dans ce format baptisé de Tac/Team, le YouTubeur Wiloo et deux autres experts du football français confronteront leurs points de vue sur le sujet tactique qui a animé le weekend, avec l’appui de données officielles pour étayer leur démonstration : statistiques, datas, schémas tactiques. À la manière du traitement appliqué aux sports US, un univers graphique marqué viendra enrichir l’identité du programme.

Dans ma Surface

“Premiers émois, joueur de cœur, plus grande joie : la Ligue 1 Uber Eats est riche en souvenirs pour chacun d’entre nous. Au-delà des souvenirs, elle est aussi source de rituels plus ou moins pertinents, allant du traditionnel choix du dîner devant un classique du championnat aux petites superstitions irrationnelles qui nous font espérer une nouvelle victoire de notre équipe fétiche”, introduit Free Ligue 1. Vous l’aurez compris dans ce nouveau format, de nombreuses personnalités issues du monde sportif mais aussi de la musique ou du divertissement, livreront leur vision du championnat de France en toute intimité.

La Vérif’, le fact checking de la Ligue 1

“Porté par la voix de la journaliste Sara Menai, La Vérif’ mène l’enquête et tente d’apporter des réponses à 10 questions sur des clichés de la Ligue 1 Uber Eats, à l’aide d’illustrations en motion design qui viennent apporter un écrin séduisant au format”, apprend-on. Il faut dire que les préjugés autour de la Ligue 1 demeurent, championnat trop défensif, centre de formation de l’Europe appelé ironiquement “Farmers League”, entraîneurs aux profils stéréotypés et sans idées… Mais est-ce que ces clichés sont vérifiés dans les faits ? “Cette série s’adresse à tout le monde : du suiveur de foot occasionnel qui a peut-être quelques idées reçues sur la Ligue 1 au vrai passionné à qui rien n’échappe aujourd’hui. D’autant plus que c’est un format court, ludique, qui se consommera facilement”, indique Sara Menai.

En Gradins, le foot c’est aussi en tribunes

Au travers d’une série d’épisodes de fiction, “En Gradins” se plonge dans les moments de vie les tribunes des stades : “Un ensemble de duos aux origines et aspirations diverses se succède à l’écran, évoquant tour-à-tour le match qui se déroule sous leurs yeux, les manies agaçantes de leurs voisins de tribune, ou des sujets du quotidien. Le tout avec toujours beaucoup d’humour et de légèreté venant rappeler que le foot sait aussi ne pas se prendre trop au sérieux”. Il faut dire qu’après plus d’une année restées orphelines, les tribunes se remplissent de nouveau, amenant avec elles leurs lots d’histoires improbables.

Les Stadiers, 90 mins c’est long quand on ne voit pas le match

La série d’épisodes de fiction “Les stadiers” tente de répondre à une question, que peuvent-ils bien faire pendant 90 mins dos au jeu ?  Pour y répondre deux protagonistes : “Ivan, le naïf maladroit aussi attachant qu’agaçant, et Djibril, son compère raisonné et cultivé qui ne manque jamais une occasion de vanner son collègue de travail. À quoi pensent-ils ? Sont-ils frustrés de ne pas voir les matchs ? Aiment-ils seulement le foot ? Les révélations sur ce binôme de stadiers risquent de vous étonner… Mais surtout, de vous amuser”, le ton est donné.

Ils signent pour une seconde saison

On ne change pas une ligne d’attaque qui gagne, comme la saison passée, Cadré l’interview décalée va user des mêmes ingrédients, ceux qui font son succès à savoir  titiller les joueurs de Ligue 1 Uber Eats. “Pour notre intervieweur, user de son légendaire franc-parler sera nécessaire afin de pousser les joueurs à sortir de leur zone de confort. Son crédo ? Éviter les interviews traditionnelles du football, dans lesquelles langue de bois et phrases toutes faites se succèdent. Le résultat risque d’étonner plus d’une personne : les footballeurs de Ligue 1 Uber Eats prouvent que derrière le cliché du joueur sans esprit et sans vocabulaire se cachent aussi des personnalités qui ne manquent ni de répartie, ni de second degré, qu’il s’agisse de se moquer de leurs coéquipiers… ou d’eux mêmes”.

Rookies poursuit également l’aventure avec David Astorga. Le journaliste  partira une nouvelle fois à la rencontre des talents de demain de la Ligue 1 et discutera avec eux en toute convivialité de leur futur, leurs espoirs, leurs rêves, leurs réussites… mais aussi leurs échecs. Car entrer dans le monde du football professionnel n’est pas un long fleuve tranquille.

Il faudra aussi compter sur la série de mini-documentaires immersifs, U19 qui plongera encore au cœur des centres de formation dans l’Hexagone  en s’attardant sur leurs valeurs et caractéristiques.

Fin de l’aventure pour plusieurs formats

Le mercato d’été prend aussi place sur Free Ligue 1 Uber Eats avec l’arrêt de la production de plusieurs formats comme U-Foot, Tsenegame, Dédicace, Flash Foot, Le Bureau des Stats, Supercut, Zone Flash, Football Society et en Vrai. Les contenus de la saison dernière resteront néanmoins disponibles dans l’application, certains étant intemporels.

Tous ces formats seront accessibles à tous sans surcoût. En revanche, dès la 5e journée, les non-abonnés Free désireux d’accéder aux extraits des matchs en quasi-direct devront souscrire un abonnement sans engagement à 3,99€/mois.