Clin d’oeil : quand les petites annonces ne sont pas toujours le coin des bonnes affaires pour un abonné Freebox

Clin d’oeil : quand les petites annonces ne sont pas toujours le coin des bonnes affaires pour un abonné Freebox

Nous sommes bien loin de la bonne affaire, vraiment.

Les sites de petites annonces regorgent de produits Free en tous genres. Parmi eux, des players Free Devialet à moitié prix, mais aussi des serveurs Freebox restant pourtant la propriété de Free. Les prix pratiqués apparaissent généralement attractifs. Pas ici.

Un vendeur sur un site populaire propose en effet une télécommande pour le player Freebox Pop au prix de 49 euros. Dans la description, il souligne que le produit est neuf et dans son emballage d’origine.

Sauf qu’un petit tour dans la boutique de l’opérateur, accessible depuis l’espace abonné, montre un tarif de 19,99 euros, soit deux fois moins élevé, pour un produit là aussi neuf, mais surtout acquis directement auprès de l’opérateur. On a du mal à percevoir la bonne affaire…

D’ailleurs, le vendeur semble bien au courant, sachant qu’il a récupéré la description officielle (“La télécommande vous permet de contrôler votre player Pop : Allumez la TV, enregistrez, passez d’une chaîne à l’autre”) pour sa propre annonce.

Rien n’indique ici s’il s’agit d’une télécommande supplémentaire acquise auprès de la boutique officielle ou de celle fournie initialement à l’abonné. Or, les équipements fournis par Free dans le cadre de l’abonnement restent la propriété de l’opérateur.

Dans le cas des serveur et player Freebox Pop, les indemnités forfaitaires s’élèvent ainsi à 150 et 100 euros en cas de non-restitution. Elles atteignent 80 euros pour le répéteur Wi-Fi inclus ou 20 euros pour une télécommande.