Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms… Free Mobile voyage et prend une longueur d’avance, Bouygues Telecom ne laisse pas faire et frappe fort

Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms…  Free Mobile voyage et prend une longueur d’avance, Bouygues Telecom ne laisse pas faire et frappe fort

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …

 


7 juillet 2015 : le forfait mobile Free devient la première offre sans engagement à moins de 20€/mois incluant le roaming depuis tous les pays de l’Union Européenne

Si Free a été le 1er opérateur à inclure dès 2013 le roaming depuis un pays d’Europe dans un forfait à moins de 20€/mois sans engagement, l’opérateur a ensuite  constamment enrichi ses « Pass Destination » en incluant d’autres pays. Le 15 juillet 2015, il les a étendu à tous les pays de l’Union Européenne sans surcoût. le forfait mobile Free comprenait alors les  appels illimités depuis le pays de l’UE vers ce même pays et vers la France métropolitaine 35 jours par année civile et par pays de l’UE . Mais aussi les SMS/MMS illimités et l’internet mobile en 3G jusqu’à 3 Go/mois (décompté de l’enveloppe Internet du Forfait Free) 35 jours par année civile. Il en allait de même pour les communications reçues qui sont incluses dans le Forfait mobile Free.  La fin des frais d’itinérances dans toute l’Union européenne a quant à elle été actée par Bruxelles en juin 2017.

 


 

5 juillet 2016 : Cocorico, Iliad va pouvoir faire son entrée sur le marché du mobile en Italie

En plein été 2016, Iliad a signé un accord avec les groupes Hutchison et VimpelCom, dans le cadre du projet de fusion de leurs filiales H3G et Wind, afin d’acquérir les actifs composant l’ensemble de remèdes proposé à la Commission Européenne dans le contexte du processus d’examen de cette fusion.

Cet ensemble de remèdes allait permettre au Groupe Iliad de proposer des services mobiles compétitifs et de devenir le quatrième opérateur de réseau mobile disposant d’une couverture nationale. On connaît la suite.

 


4 juillet 2011 : Bouygues Telecom lance sa marque low-cost B&You avant l’arrivée de Free Mobile

Retour en 2011. La concurrence est alors féroce sur le marché du téléphone mobile, après la bataille de la TVA et avant l’arrivée de Free Mobile. Le 4 juillet de la même année, Bouygues Telecom décide de passer à l’offensive frappant un grand coup. L’opérateur lança B & You, une nouvelle marque distribuée uniquement sur Internet, proposant deux forfaits  très agressifs.

 


16 juillet 2003 : abus de position dominante chez Wanadoo

 

Le 16 juillet 2003, la Commission européenne a condamné France Télécom (Wanadoo) pour abus de position dominante sur le marché de l’ADSL . L’opérateur pratiquait volontairement des prix très agressifs, en vendant ses services d’accès à l’Internet à perte afin d’éliminer ses concurrents et de pouvoir par la suite pratiquer des tarifs plus élevés que sur un marché concurrentiel. France Télécom a été condamnée à verser une amende de 10,35 millions d’euros au budget européen.