Starlink : Elon Musk veut rendre son Internet haut débit plus accessible et prévoit d’investir massivement

Starlink : Elon Musk veut rendre son Internet haut débit plus accessible et prévoit d’investir massivement

Elon Musk est intervenu pendant 30 minutes à l’occasion du MWC de Barcelone, décalé cette année en raison de la crise sanitaire. S’exprimant à distance sur un écran géant, l’entrepreneur et milliardaire a parlé de Starlink, le service d’Internet haut débit par satellite avec lequel il entend couvrir la planète.

Une couverture planétaire devrait être atteinte en septembre, expliquait dernièrement la présidente de SpaceX Gwynne Shotwell, tout en soulignant les autorisations réglementaires à obtenir par la suite. “À partir du mois d’août, nous devrions avons une connectivité pour l’ensemble de la planète à l’exception des pôles. Nous visons vraiment les régions très peu peuplées”, a indiqué Elon Musk ce mardi soir. “Starlink veut combler l’espace entre la 5G et la fibre. Il y a besoin de connectivité dans les endroits où elle est très limitée ou très chère. Starlink doit permettre de connecter les 3 à 5 % de la population mondiale qui sont sans Internet”, a-t-il expliqué.

Un matériel moins onéreux

Lors de son intervention, Elon Musk a promis de rendre le matériel moins onéreux, afin de rendre Starlink plus accessible et d’attirer davantage d’abonnés. Il en compte plus de 69 000 et espère atteindre “plus de 500 000 utilisateurs d’ici douze mois”. Il s’agira plus concrètement d’arriver à un coût de 250-300 dollars pour le kit de démarrage incluant la parabole et le routeur Wi-Fi, contre 499 dollars actuellement (499 euros en France).

20 à 30 milliards d’investissements et des partenariats

“Avant de réussir à avoir une trésorerie positive, il faudra probablement au moins cinq milliards de dollars, peut-être dix”, selon Elon Musk. “Même lorsque la trésorerie sera dans le vert, nous continuerons à investir pour ne pas rester à la traîne des innovations”, a-t-il ajouté. Et de conclure : “Au final, cela pourrait atteindre 20 à 30 milliards de dollars”. Concernant le montant des investissements, Elon Musk a même admis que “ça fait un paquet d’argent”.

Sans les nommer, le milliardaire a enfin parlé de partenariats “significatifs” avec deux opérateurs télécoms nationaux “majeurs”. Il a aussi indiqué être en discussion avec d’autres partenaires potentiels.

Sources : AFP et Les Echos