Iliad, Bouygues Télécom, Orange et SFR : pour certains analystes, la consolidation sera nécessaire pour plus de discipline et de rentabilité

Iliad, Bouygues Télécom, Orange et SFR : pour certains analystes, la consolidation sera nécessaire pour plus de discipline et de rentabilité

Des analyses doutent de la capacité d’Iliad, Bouygues Télécom, Orange et SFR à être rentables et estiment que la consolidation reste la meilleure option pour plus de discipline de marché.

Les analystes de la banque britannique Barclays se sont penchés sur la rentabilité des opérateurs télécoms français. Ils soulignent le faible taux de rentabilité des investissements dans le secteur, de seulement 5 % en moyenne. Et d’après Barclays, la situation n’est pas prête de s’améliorer, alors que le secteur devrait justement être dans une phrase de "réparation" des marges. D’où une dégradation de sa notation des opérateurs. Orange et Iliad sont passés de surpondérer à neutre, Alite de neutre à sous-pondérer. Seul Bouygues se maintient à neutre.

Les quatre opérateurs se battent en effet à coups de promotions commerciales, ce qui ne permet pas d’améliorer la rentabilité et apparaît même irrationnel aux yeux des analystes. Sans compter la consolidation qui ne semble plus vraiment d’actualité, suite aux négociations infructueuses et en raison des lourds investissements à prévoir (notamment lors des enchères pour les bandes de fréquences 5G prévues en fin d’année). Voilà pourquoi les observateurs s’attendent à ce que les discussions reprennent après, lorsque l’un des quatre opérateurs commencera à montrer des difficultés. Surtout que le gouvernement et le régulateur ne sont plus opposés à l’idée d’un rapprochement et d’un retour à trois. Barclays suggère pour sa part une "discipline de marché" qui serait plus certaine que "dans une partie à quatre où chaque joueur a des objectifs individuels ambitieux".

Source : BFM Bourse