Iliad-Free : un broker dégrade sa recommandation et s’en explique

Iliad-Free : un broker dégrade sa recommandation et s’en explique

La concurrence féroce sur le marché du mobile et une montée en gamme qui peut prendre du temps amènent Berenberg à revoir à la baisse sa recommandation sur le titre d’Iliad.

Sans impacter le titre du groupe de Xavier Niel, la banque d’investissement allemande, Berenberg, a dégradé mercredi sa recommandation sur le titre Iliad de “achat” à “conserver”, en abaissant dans le même temps son objectif de cours de 185 à 155 euros.

Selon le courtier, Iliad et Free vont devoir surprendre dans le bon sens sur le marché français afin de permettre à l’action d’afficher des performances solides. Mais cela “pourrait s’avérer difficile au vu des signes de concurrence accrue qui se manifestent sur le segment d’entrée de gamme du marché mobile”, souligne Berenberg. Il faut dire que la bataille de la data et parfois des prix battent leur plein, B&You, Red by SFR se rendent coup pour coup, Sosh se montre lui aussi plus agressif.  En parallèle,  les efforts d’Iliad en vue de percer sur le haut de gamme pourraient prendre du temps”, craint la banque d’investissement.Le broker pointe enfin l’absence de catalyseur évident dans les cartons de Free d’ici la publication des résultats trimestriels du groupe en septembre prochain.

Pour rappel, malgré des voyants au vert, les investisseurs ont vu rouge le 18 mai dernier lors de la publication des résultats trimestriels du groupe. Le titre Iliad a alors plongé de plus de 10%, sous la barre des 140€. En cause, le fait que sa trésorerie opérationnelle d’environ 900 millions d’euros, soit indiquée en cours de révision, suite à la décision d’affecter une partie des futurs produits de cession de On Tower France au programme 5G. L’action du groupe s’élève aujourd’hui à 134,55€.

 

Source : Cercle Finance via Boursorama