Orange répond à la Freebox Delta et son pack de sécurité en lançant son offre “Maison protégée”

Orange répond à la Freebox Delta et son pack de sécurité en lançant son offre “Maison protégée”

Après son annonce au Hello Show 2018 et l’annonce de Stephane Richard d’avoir "de quoi répondre à Free", Orange présente son service d’alarme dans quelques boutiques avant un lancement à grande échelle prévu en avril prochain. 

C’était l’un des aspects sur lesquels Orange avec taclé Free lors de son show une semaine après la sortie de la Freebox Delta : un service d’alarme ne nécessitant pas une nouvelle box est en train d’être présenté dans certaines boutiques de l’opérateur. 

Si Free avait fait le pari d’une centrale de sécurité intégrée à son serveur pour la Freebox Delta avec un pack sécurité dont l’abonné est propriétaire et une option de télésurveillance, Orange est parti sur l’exact opposé. En effet, il s’agit ici d’une offre fonctionnant en abonnement et louant du matériel (dont la centrale de sécurité) avec un service de télésurveillance inclus. Chez Free, le pack sécurité sera acheté pour une valeur de 59€ lors de la commande de la Freebox Delta avec une option à 2€ par mois pour un service d’intervention, tandis qu’Orange propose son abonnement au prix variant entre 25.99€ et 30.99€/mois selon le logement de l’abonné. 

Sur twitter fleurissent depuis ce week-end des images de la nouvelle offre de sécurité d’Orange, disponible en démonstration et en avant première dans certaines boutiques de l’opérateur. 

 

 

Le système s’appelle "Maison protégée" et est disponible pour tous ceux bénéficiant d’un abonnement orange ou sosh, même ceux n’ayant qu’un forfait mobile. En effet, la centrale de sécurité est annoncée comme compatible avec toutes les box. 

La centrale est gérée par Protectline, une entreprise née du partenariat entre Orange et Groupama. Cette offre est en fait un abonnement à tout un système de sécurité (donc sans réel achat de la centrale). L’installation et l’évaluation des besoins du logement en matière de sécurité sont comprises dans l’abonnement mais Orange propose tout de même l’achat de capteurs supplémentaires en option. 

On y trouve ainsi un service de télésurveillance disponible 24h/24, 7j/7 qui sera contacté au bout de quelques secondes d’intrusion mais également en cas de destruction ou déconnexion de l’alarme, sans limites d’interventions d’un agent de sécurité. Un système d’alerte envoyée sur votre mobile est également compris dans l’offre et préviendra l’abonné en cas de coupure de courant à son domicile (au bout de 30 min pour éviter les fausses alertes) mais également en cas d’intrusion détectées.

Vis-à-vis du matériel, l’offre comprend de base : la centrale d’alarme avec batterie tenant 24h intégrée, une carte SIM pour qu’elle bascule sur le réseau GSM en cas de coupure internet, un boîtier de commande avec sirène, 2 badges et des détecteurs d’ouverture, de mouvement avec ou sans prise de photos, le nombre dépendant des préconisations de l’installateur. Des options sont également possibles comme d’autres badges (2€50/mois à partir du 3ème), un détecteur de fumée ainsi qu’une télécommande. 

Un site est dédié à cette offre afin de la gérer à distance, mais il existe également une application disponible uniquement sur Android pour l’instant. 

Cette offre n’est cependant pas compatible avec un logement de plus de 150m², ni avec une maison comprenant des biens avec une valeur dépassant 100 000€. L’abonnement est sans engagement, offre les frais d’installation, propose un abonnement pour appartement à 25.99€/mois et 30.99€/mois pour maison ou appartement en Rez de chaussée. Les frais de résiliations quant à eux s’élèvent à 49€.

Cette offre ,combinée avec les annonces de service de maison connectée prévues pour le printemps prochain, s’inscrit dans la volonté d’Orange de devenir un opérateur multi-services. Si les deux opérateurs proposent dorénavant un service concernant la sécurité du foyer, leur fonctionnement et les services proposés ainsi que les prix sont trop différents pour réellement opposer Orange et Free sur ce segment. 

Source : Alloforfait