[Màj] Partage “sauvage” des comptes Netflix : la chasse bientôt ouverte ?

[Màj] Partage “sauvage” des comptes Netflix : la chasse bientôt ouverte ?

Mise à jour : suite à la publication de l’information dans la presse, Netflix France a indiqué qu’il n’était pas question de mettre en place une technologie pour identifier les partages abusifs de comptes.

Vous faites partie de ceux qui partagent leur compte Netflix avec leur entourage ou d’un entourage à profiter d’un partage, attendez-vous à peut-être recevoir un petit rappel à l’ordre.

Les petits arrangements entre amis

Netflix n’est pas dupe, surtout avec des utilisateurs qui ne s’en cachent pas et une situation tournée en dérision sur les réseaux sociaux. Il n’est en effet pas rare qu’un compte soit partagé entre plusieurs personnes, afin de mutualiser les coûts de l’abonnement mensuel, avec un qui paie et les autres qui le remboursent. 

Si ce genre s’arrangement n’a pas trop d’intérêt avec les offres Essentiel et Standard à 7,99 et 10,99 euros qui ne concernent qu’un ou deux écrans en simultané, il peut vite le devenir avec l’offre Premium à 13,99 euros et son multi-écran à quatre écrans en simultané. À quatre personnes, l’abonnement revient en effet à 3,50 euros, avec en plus l’accès à la définition Ultra HD. Deux fois moins que cher que l’offre standard et son flux basse définition.

La solution présentée au CES

Si Netflix s’accommodait sans doute de la situation le temps de faire connaître son service, il pourrait revoir sa position prochainement. Il se trouve en effet que Synamedia, une société britannique, a présenté une intelligence artificielle au CES. Cette IA permet de partir à la chasse aux partages abusifs avec Netflix. Elle pourrait servir avec d’autres services sujets au même type de filouterie. 

Plus concrètement, l’outil, nommé Credential Sharing Insight, regarderait ce qui se passe et établirait une probabilité. Deux visionnages en même temps à plusieurs centaines de kilomètres de distance font partie des choses qui mettront la puce à l’oreille. Quelles conséquences côté utilisateurs ? Si la suppression du compte a été évoquée pour les partages à grande échelle, il s’agirait surtout d’inciter à rentrer dans les rangs en affichant des publicités pour les forfaits Netflix. À voir maintenant si Netflix compte adopter la solution. Certains comme Spotify ont tenté un flicage similaire avant de faire marche arrière…

Source : 01net