Fin du RTC : Orange dévoile la liste des premières zones concernées par la migration vers la téléphonie sur IP

Fin du RTC : Orange dévoile la liste des premières zones concernées par la migration vers la téléphonie sur IP

En route vers la téléphonie sur IP et la fin du RTC. Comme prévu, l’opérateur historique a levé le voile sur les 7 zones et communes en métropole sélectionnées pour migrer vers cette nouvelle technologie en 2023. L’opérateur historique a également annoncé la fourniture d’un boitier aux nouveaux clients pour en bénéficier dès le mois prochain.

On le savait, le 15 novembre prochain, Orange va enclencher une nouvelle étape de son calendrier autour de la bascule de la technologie RTC vers le protocole IP avec l’arrêt d’ouverture de nouvelles lignes téléphoniques analogiques. L’opérateur commercialisera par la suite uniquement des offres de téléphonie fixe en IP. Les nouveaux clients souhaitant alors souscrire à une offre se verront remettre par Orange un boitier à installer simplement. Celui-ci sera à relier au téléphone et à la prise murale. Les clients actuels ayant déjà une ligne fixe ne sont pas concernés à ce stade, souligne l’opérateur. Et d’ajouter "que les offres de téléphonie sur IP proposées ont les mêmes tarifs que les offres actuelles de téléphonie fixe, quel que soit le support technique, cuivre ou fibre." Celles-ci ne nécessiteront pas de souscription à une offre internet.

Dans le même temps, l’agrume a présenté la liste des premières zones géographiques françaises qui migreront dans leur ensemble vers la technologie IP, à partir du 26 octobre 2023. "C’est une évolution progressive, encadrée par l’ARCEP et qui concerne tous les opérateurs", précise un communiqué. Plus concrètement, cela concerne un groupe de "communes contigües situées dans les départements de Haute Garonne, Vendée, Seine et Marne, Charente Maritime, Nord, Haute Loire et du Morbihan." Cette annonce est ainsi faite 5 ans à l’avance conformément aux engagements pris par Orange vis à vis de l’Arcep. Par conséquent, chaque année, l’opérateur annoncera de nouvelles zones RTC qui fermeront cinq années plus tard et ce jusqu’en 2028. Les clients concernés seront contactés dès qu’il sera temps de basculer vers cette nouvelle technologie. En attendant, les lignes fixes classiques continueront de fonctionner. Aujourd’hui, neuf millions de foyers ont encore le bon vieux téléphone et sont totalement dépendants.