Orange : en perte de vitesse sur le recrutement d’abonnés mobile mais carton plein sur la fibre

Orange : en perte de vitesse sur le recrutement d’abonnés mobile mais carton plein sur la fibre

Comme à son habitude, Orange ouvre le bal chez les opérateurs en levant le voile ce matin sur ses résultats commerciaux et financiers pour le 3ème trimestre 2018. Bilan, les recrutements sont plutôt moyens sur le mobile. A contrario sur la fibre, l’heure est toujours à la performance.

 
Les voyants sont au vert mais… sur le mobile, Orange a engrangé 82 000 nouveaux abonnés à un forfait contre 137 000 au trimestre précédent et 320 000 lors du même exercice en 2017. Une perte de vitesse flagrante qui s’explique par le "contexte concurrentiel actuel" selon le groupe. L’opérateur historique comptait au 30 septembre dernier, 19,123 millions d’abonnés.
 
 
Recrutements fixe 
 
Sur le fixe, Orange s’améliore en séduisant 68 000 nouveaux abonnés contre 36 000 et 57 000 durant les deux trimestres précédents, soit 11,389 millions de clients. Comme chaque trimestre, l’agrume ne ménage toujours pas ses efforts sur la fibre. C’est d’ailleurs grâce au FTTH que son nombre d’abonnés fixe progresse, alors que celui-ci est en baisse sur l’ADSL . En effet sur ce trimestre, Orange a augmenté sa base de clients fibrés de 157 000, une performance notable portant à 2,405 millions le nombre d’accès FTTH , en croissance de 31,1% sur un an. 
 
Cette performance commerciale a été soutenue "par nos investissements dans les réseaux par une stratégie marketing affinée, alliant montée en valeur et lancement d’une nouvelle offre broadband double-play par Sosh", précise Stéphane Richard. 
 
 
Chiffre d’affaires
 
Au 3ème trimestre 2018, le chiffre d’affaires d’Orange en France est en croissance pour le 6ème trimestre consécutif. Les ARPOs fixe seul, mobile seul et convergent sont tous trois en hausse. "Le chiffre d’affaires progresse sur un an, à base comparable, de +0,9% au 3ème trimestre 2018 après +0,6% au 2ème trimestre", indique l’opérateur. Cet exercice bénéficie une nouvelle fois "de l’impact favorable lié à l’inclusion des offres de livres audio et de lecture numérique". Hors cet effet, ce dernier est quasi stable sur un an (-0,1%). Autre information, "cette croissance du chiffre d’affaires, combinée à une maitrise des coûts, permettent à Orange France de confirmer la progression soutenue de son EBITDA", assure de surcroît le PDG de l’opérateur historique.
 
Ombre au tableau, les revenus générés sur le mobile enregistrent une baisse de -2,5% sur un an. Le chiffre d’affaires sur le fixe est quant à lui en hausse de +3,1% après +0,7% au 2ème trimestre.