Orange : Stéphane Richard pose la première pierre de “Bridge”, le futur siège du groupe

Orange : Stéphane Richard pose la première pierre de “Bridge”, le futur siège du groupe

Hier, la première pierre de l’ambitieux projet du futur siège d’Orange à Issy-les-Moulineaux a été posée en présence de Stéphane Richard et Alain Taravella, président-fondateur du groupe Altarea Cogedim la société en charge de la construction.

Au programme, un immense atrium paysager, une grande diversité d’espaces, d’usages et de paysages, recréant ainsi une "ville intérieure" aux multiples volumes suspendus. "Bridge traduit à la fois une envie d’audace et un ancrage dans le patrimoine architectural d’Issy-lesMoulineaux. À l’intérieur, son atrium est le désir d’espaces partagés." explique Jean-Paul Viguie.

Enthousiaste le PDG d’Orange a déclaré à cette occasion que "c’est une excellente opportunité pour Orange de développer un environnement qui encourage la coopération et l’agilité collective. Ce siège social d’un nouveau type sera aussi la vitrine digitale du Groupe offrant à nos collaborateurs et à nos visiteurs l’environnement de travail le plus innovant."

Livré à l’été 2020 "Bridge" de son petit nom rassemblera sur plus de 56 000 m2 près de 3 000 collaborateurs jusqu’alors disséminés en région parisienne. L’ambitieux projet architectural mené par Jean-Paul Viguier à pour volonté de traduire dans la pierre la volonté du groupe de "mettre le digital et l’humain au coeur de l’entreprise".

Ce sont donc toutes une série de sites parisiens qu’Orange va fermer pour centraliser à Bridge la direction générale, la communication, les équipes juridiques et celles dédiées aux activités en Afrique et au Moyen-Orient, précise La tribune qui rappelle que le projet n’est pas du goût de tous, certains syndicats dénonçant une volonté du groupe "d’économiser 4 millions d’euros de loyers par an".