Déploiement FttH : les opérateurs vont devoir accélérer encore plus pour tenir les objectifs

Déploiement FttH : les opérateurs vont devoir accélérer encore plus pour tenir les objectifs

L’Arcep a publié jeudi soir les résultats de son observatoire du marché des services fixes à haut et très haut débit pour le deuxième trimestre 2018. En ce qui concerne les déploiement FttH, les installations se poursuivent mais les opérateurs doivent intensifier leurs efforts pour atteindre l’objectif de 27 millions de locaux éligibles d’ici à 2022.

Sur les quatre derniers trimestres, 2 851 000 locaux supplémentaires ont été rendus raccordables au FttH, dont 828 000 au T2 2018. Si ce trimestre est ainsi le plus élevé observé jusqu’ici, les acteurs doivent encore intensifier leurs efforts pour atteindre les objectifs de couverture qu’ils se sont fixés.

Au 30 juin 2018, 11,7 millions de locaux étaient éligibles aux offres FttH, soit une hausse de 33 % en un an.

Le rythme des déploiements des lignes FttH dans la zone d’initiative publique augmente, avec un trimestre record à 177 000 de locaux rendus éligibles. Cette accélération produit par ailleurs un effet de dilution sur le taux de mutualisation : la commercialisation des lignes progressant moins rapidement que les déploiements, le taux de mutualisation diminue légèrement ce trimestre, à 28 %. Il reste encore très en retrait de celui des zones d’initiative privée, qui s’établit à 77 %.

Au total, à la fin du 2e trimestre 2018, 18,7 millions de locaux étaient éligibles à des services à très haut débit, toutes technologies confondues, dont 12,9 millions en dehors des zones très denses.

Les données des déploiements FttH ont été mises à jour sur le site cartefibre.arcep.fr et en Open Data.