La fibre optique représente désormais plus de 50% des abonnements internet à très haut débit

La fibre optique représente désormais plus de 50% des abonnements internet à très haut débit

L’Arcep a publié jeudi soir les résultats de son observatoire du marché des services fixes à haut et très haut débit pour le deuxième trimestre 2018. À fin juin 2018, selon l’Autorité, les abonnements en fibre optique de bout en bout représentent désormais 50 % de l’ensemble des accès à très haut débit en France.

Au cours du deuxième trimestre 2018, le nombre d’abonnements très haut débit (débit maximum descendant supérieur ou égal à 30 Mbit/s) a progressé de 370 000 pour atteindre 7,9 millions ; 1,7 million d’abonnements supplémentaires ont ainsi été enregistrés en un an, contre 1,3 million un an auparavant.

La croissance provient majoritairement de la hausse du nombre d’abonnements en fibre optique de bout en bout qui augmente de 325 000 par rapport au trimestre précédent, contribuant ainsi à près de 90 % de l’accroissement total du très haut débit. À la fin du premier semestre 2018, le nombre d’accès en fibre optique de bout en bout s’élève à 3,9 millions de lignes, soit +1,3 millions un an.

Au total, le nombre d’abonnements à très haut débit représente 42% du nombre de locaux éligibles au très haut débit, en croissance de 5 points en un an.

Le nombre total d’abonnements à haut et très haut débit atteint 28,7 millions à la fin du premier trimestre 2018, en croissance de 80 000 en un trimestre et de 650 000 en un an (+2,3%).