Freezone S'inscrire

Avec l’échec du Galaxy S9, Samsung revoit ses estimations à la baisse

Samsung a récemment mis en ligne ses prévisions de résultats financiers pour le second trimestre 2018, et il s’avère que ces dernières mettraient fin à la série de records de la marque.

Le géant sud-coréen a publié officiellement une estimation de ses résultats du second trimestre 2018. Ainsi, on remarque que le groupe anticipe une légère baisse de régime avec 58 milliards de won (44,38 milliards d’euros) contre 61 milliards (46,67 milliard d’euros) l’année dernière. Pour rappel, cela faisait quatre trimestres de suite que la société battait son propre record.

Les ventes de Galaxy S9 seraient en cause. En effet, ce dernier n’a pas rencontré le succès escompté faute d’innovation. Mais il y a aussi la concurrence chinoise, avec Huawei et Xiaomi entre autres, qui est venue s’installer entre temps avec ses prix très attractifs pour les clients. Malgré cela, la marque a tout de même enregistré 14,8 milliards de won (11,32 milliards d’euros) sur une année, ce qui représente une hausse de 5% de ses bénéfices. Néanmoins, certains analystes en espéraient davantage.

Certes c’est un coup dur pour Samsung, mais l’entreprise a encore un atout dans sa manche pour essayer de redresser la barre avec l’arrivée du prochain Galaxy Note 9, prévu pour le mois d’août. Sans oublier le futur Galaxy X, le smartphone pliable de la marque, qui devrait être présenté pour sa part, en début d’année prochaine.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (31)
Afficher les 25 premiers commentaires...
Posté le 11 juillet 2018 à 11h05

Très enrichissant tous vos commentaires !! Merci !

Posté le 11 juillet 2018 à 14h26
christophedlr a écrit
un iPhone 6 n'aura pas la toute dernière version de IOS (logique au bout d'un moment).

Raté, iOS-12 à venir est prévu pour l'iPhone-6.

Posté le 11 juillet 2018 à 14h53
christophedlr a écrit
Cela dit, là où Apple à un contrôle absolu puisque se sont eux qui font les smartphones ET l'OS et peuvent donc pleinement prévoir le matos pour recevoir le plus de versions possible d'IOS, Android est fait par Google hors les smartphones se sont d'autres constructeurs qui ne regardent pas de façon exacte ce que la version d'Android qu'ils veulent intégré, fait exactement par rapport au matos, et comme ils lisent pas non plus la roadmap qui est généralement sur 2 versions et qui permet donc d'avoir une bonne idée des changements importants à venir, ils prévoient donc pas le matos en conséquence.

Je ne suis pas d'accord. quand il y a un bug dans libssl, rien n'empêche de mettre à jour car ça n'a rien à voir avec le hard.

andoid c'est quoi:

- Un noyeau linux open-source

- Un/Des drivers pour le SoC (drivers souvent propriétaires (comme le drivers nvidia sur les distrib linux par exemple). ça n'empeche en rien de les utiliser sur toutes les distributions et sur tous les types de hardware PC et autres)

- des librairies/binaires open-source pour faire tourner l'OS

- des librairies/bianires spécifiques à androïd et/ou constructeur

- une interface graphique propriétaire spécifique androïd et/ou constructeur

Quelque soit le fonctionnement de l'OS, on s'en moque du moment que les applications et service qui utilisent un device spécifique le voient et que ce dernier est dans une version qui supporte les IOCTL attendus.

A partir du moment où le driver du SoC existe (ou est compilable) pour le noyau linux retenu dans une version d'androïd donnée, alors il n'existe aucune justification de ne par faire un build plus récent.

Par le passé avec des CPU à 133MHz et 256Ko de RAM on pouvait comprendre que même buildé un firmware ne pourrait pas fonctionner, mais actuellement, AUCUN, je dis bien AUCUN OS ne peut dire que s'il n'a pas 2Go de RAM il ne fonctionne pas, or tous les smartphones ont souvent ça.

Ce qui se passa aujourd'hui, c'est que "markettingment" parlant, assurer le suivi d'une version sur un modèle a un coût et que du coup, comme ça ne rapporte rien mais que ça peut potentiellement poser des soucis, alors on ne le fait pas.

L'autre soucis est que pas mal d'applications androïd native sont programmées avec les pieds, j'entends pas là qu'une appli appareil photo, normalement bien écrite est capable d'interroger le matériel via des IOCTL pour en connaitre les capacités et de fait est capable de s'y adapter. Malheuresement, la solution a souvent été de hardcoder des valeurs de taille d'écran ou de résolutions. C'est "krad" mais tellements plus rapide (au début, mais pas par la suite).

quand on voyait les logs de cyanogen avec les bugs genre appareil photo qui ne fonctionne pas, ...

Androïd, c'est strictement identique à une distribution linux lambda sur un matériel PC lambda (et y'en a plus que des modèles de téléphones) qui utiliserait les drivers propriétaire de nvidia. ça marche sur PC et pas sur smartphone. Pas logique.

(PS: J'ai bossé sur téléphone Motorola A780 sur lequel j'ai updaté le firmware, ajouté la synthèse vocale Fr et intégré des softs dont j'avais pas les sources (copilot live). Ce firmware n'a jamais vu le jour et pourtant il fonctionnait à la perfection....Mais il fallait vendre du RaZR)

Posté le 11 juillet 2018 à 16h26

Tiens cette phrase démonte TOUT ce que tu as dit avant : Androïd, c'est strictement identique à une distribution linux lambda sur un matériel PC lambda (et y'en a plus que des modèles de téléphones) qui utiliserait les drivers propriétaire de nvidia. ça marche sur PC et pas sur smartphone. Pas logique.

Justement, tu t'imagines faire fonctionner Debian Stretch ou Debian Buster sur un PC qui date d'il y a plus de 10 ans ? Non désolé de te décevoir.

Moi j'ai une question : tu es développeur Android (ou développeur tout court plutôt) pour pouvoir dire que les applications Android sont mal conçues ? Tu t'imagines que les applications IOS sont mieux conçues ? Les problèmes que tu retrouves chez Android au niveau du code des applications, tu l'es as aussi chez IOS.

Ensuite entre faire des mises à jour de sécurité et passer d'une version majeur à une autre, la différence est plus qu'énorme. Il est IMPOSSIBLE au bout d'un moment de pouvoir continuer à mettre une nouvelle version majeur, que cela soit chez Apple ou Google ou qu'importe. A un moment donné les nouvelles versions ne peuvent pas fonctionner correctement.

Que le système requiert toujours un CPU faible et peu de RAM ou non, tu oublis le vieillissement du matériel.

Prends un ordinateur qui date du début des années 2000 et que donc tu utilises depuis 2018. Même s'il respecte techniquement les spécifications pour recevoir une nouvelle version du système, avec 18 ans d'utilisation régulière, tu as une forte usure du matériel. Le CPU ne fait donc plus son taf : il fait des erreurs de calculs. Du coup lui fournir une version plus récente du système, c'est techniquement possible mais en pratique à ne pas faire, car la nouvelle version fait plus de calculs, des calculs de plus grande importances que celles que faisait l'ancienne version du système ; c'est donc prendre le risque avec les erreurs de calculs de la matériel, d'avoir de belles surprises : plantage du système (tu connais les problèmes de plantage dû aux mutex et thread ?), ralentissements inexpliqués et j'en passe.

Tout simplement parce que le CPU arrive toujours à faire 1+1 mais pas toujours à faire 1+1+1+0, cela résulte en problèmes diverses : plantage du système, ralentissements du tout, comportements bizarres et bugs en tout genre qui ne sont pas des problèmes logiciels mais sont le fruit d'un problème matériel : l'usure des composants.

Ainsi, même si techniquement tu peux mettre à jour le système à l'infini, en pratique ce n'est pas le cas, hors les constructeurs ont mieux cette vision que nous les développeurs. La différence cependant c'est qu'ils pourraient tout à fait maintenir encore 2 ou 3 ans, plus difficile de tenir à jour à tout jamais comme tu sembles le penser.

Il y a toujours une part d'obsolescence programmée aussi dans tout cela, dans le sens qu'au lieu de maintenir au maximum, ils maintiennes moins, mais cela ne veut pas dire qu'il suffit de compiler et hop le smartphone de 2010 peut avoir android 40 parce qu'on l'a décidé. C'est faux et archi faux de penser cela.

Quand à IOS, l'iPhone 6 va peut être l'avoir, mais tu peux certifier que IOS 13, 14, 15 et toutes les versions qui suivront seront sur l'iPhone 6 ? J'en doute très fortement, donc RDV lors des prochaines versions pour le savoir, mais Apple ne pourra pas éternellement le faire ; donc soit ils déploient et tan pis si ça marche pas sur le système (et je flaire dans ce cas là le nouveau scandale à l'instar du coup des batteries et du bridage système), soit ils seront bien obligés de figer à un moment donné sur une ultime version.

Posté le 12 juillet 2018 à 17h51

Le problème n'est pas uniquement le manque d'innovation technologique chez Samsung, ni son positionnement tarifaire (au bout de 6 mois/1 an jolie décote tarifaire), mais je rappelle que la marque jouit d'une très belle cote d'appréciation auprès des consommateurs français, donc le problème est d'abord l'architecture Android et les mises à jours récentes pour une certaine catégorie d'appareils qui ne dépassent jamais plus de 2ans.

L’obsolescence est nettement plus rapide que sur les appareils Apple. Et la concurrence avec les marques Xiaomi, Huawei, Oppo, One Plus est violente. Malgré leurs prix, c'est souvent le sav qui fait défaut, voire des malwares qui infectent à l'usine les surcouches constructeurs pour vous balancer des pubs en usage comme au réveil de votre smartphone.

Posté le 12 juillet 2018 à 20h59

Alors par contre 58 Milliards de Wons ça ne fait pas 45 MILLIARDS mais 45 millions d'euros.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

DANS VOS REGIONS
Abonnés Free, quel est votre usage de la téléphonie fixe ?