Xavier Niel fait le vide ?

Xavier Niel fait le vide ?

<>

Rosenfeld était un personnage clé dans le dispositif de Xavier Niel, tout comme Michaël Boukobza, l’ex-directeur général, autre dirigeant historique de l’entreprise, parti l’été dernier se consacrer à des projets personnels. Le départ de ces deux personnages clés en l’espace de quelques mois ne manquent pas de soulever quelques interrogations.

Certes, les deux démissions semblent avoir été préparées et discutées. Mais la défection de deux éléments aussi importants dans une telle organisation ne peut pas être fortuite. N’importe quelle entreprise, grande ou petite, voyant en l’espace de six mois partir son numéro deux, puis son grand argentier, s’en sentirait sérieusement ébranlée.

Pas Iliad-Free ? Les deux hommes sont jeunes et se sont énormément investis dans la réussite de l’opérateur. Pourquoi quitter le navire au moment le plus excitant – le déploiement de la fibre optique, une licence dans la téléphonie mobile de troisième génération… seraient-ils en désaccord avec Xavier Niel, le fondateur, persuadé qu’il peut éternellement jouer le « trublion des télécoms », sans jamais passer d’alliance ?

Lire l’intégralité de l’article sur Challenges