Xavier Niel : LREM aurait pensé au trublion des télécoms pour briguer la mairie de Paris en 2020

Xavier Niel : LREM aurait pensé au trublion des télécoms pour briguer la mairie de Paris en 2020

La République en Marche se cherche un candidat pour les municipales de 2020 à Paris. Selon Libération, Alain Minc, qui a l’oreille du président Macron, aurait profité de l’événement pour saluer la mémoire de Pierre Bergé organisé mi-septembre à Marrakech pour aborder Xavier Niel en lui faisant une proposition particulière : briguer la mairie de Paris en 2020 sous les couleurs LREM. Pour l’intellectuel "qui mieux que le self-made-man français de la téléphonie mobile pour incarner l’idée macronienne de start-up nation ?" questionne Libération. Alain Minc lui prête en effet un destin à la Bloomberg, le milliardaire américain qui est devenu en 2001 maire de New York.

Xavier Niel, surpris par la proposition a botté en touche. Même s’il est régulièrement présent auprès du président lors de ses déplacements à l’étranger, le trublion des télécoms a toujours affiché clairement sa volonté de rester en dehors des responsabilités politiques. Pourtant la rumeur enfle et c’est lors du match PSG-Real Madrid, abordé par Valérie Pécresse qui lui demande pourquoi il ne veut pas de la mairie de Paris qu’il comprend la dangerosité de cette rumeur qui se répand par rapport à la mairesse actuelle Anne Hidalgo avec qui il entretient de bons rapports (qui ont permis entre autres de monter son projet d’incubateur géant de start-up dans la capitale, Station F).

Pour couper court aux bruits de couloir, Xavier Niel passe alors un coup de fil à Jean-Louis Missika, un temps administrateur d’Iliad et désormais figure de la majorité municipale pour lui demander de parler à Anne Hidalgo "quels que soient les bruits qui courent, dis-lui que c’est faux : je ne suis pas candidat à la mairie de Paris.

 

source : Libération