SMS illimités et jalousie ne font pas bon ménage : elle reçoit plus de 80 000 messages après l’avoir quitté

SMS illimités et jalousie ne font pas bon ménage : elle reçoit plus de 80 000 messages après l’avoir quitté

Il envoie plus de 80 000 SMS à son ancienne compagne pour la reconquérir. Jugé par le tribunal de Nîmes, il a été condamné à une peine de prison avec sursis.

Les faits se déroulent dans le Gard, une femme a mis fin à son histoire avec un homme qui ne l’entendait pas de cette manière. Jugé devant le tribunal de Nîmes pour “harcèlement” et “violence avec usage d’une arme”, l’homme a été condamné à une peine de 12 mois de prison avec sursis.

Son ex-compagne lui avait laissé le temps, après avoir décidé de la séparation, de se retourner pour quitter son domicile. L’homme qui “voulai[t] la reconquérir” comme il l’a expliqué devant le tribunal, est alors parti dans un marathon téléphonique pour arriver à ses fins : rester avec elle. Il a ainsi commencé à l’appeler compulsivement et lui a envoyé plus 80 000 SMS. En la croisant en voiture sur la route “il avait fait mine de lui foncer dessus pour la terroriser avant de donner un coup de volant d’évitement au dernier moment…” rapporte Objectif Gard, ce qui lui a valu le chef d’accusation de violence avec usage d’une arme”. 

L’homme, interdit de paraître sur la commune où reside son ex-compagne doit se soumettre à une obligation de soin et a été condamné à verser 1 500 euros pour le préjudice moral et 400 euros pour couvrir les frais médicaux : son ex-femme a reçu un traitement pour surmonter ses angoisses et enrayer les symptômes dépressifs dont elle souffrait.

 
source : Objectif Gard