Conflit avec TF1 : Free aurait pu y laisser des plumes en coupant le signal

Conflit avec TF1 : Free aurait pu y laisser des plumes en coupant le signal

 

Il n’y aura peut-être pas que des poissons d’avril dimanche prochain.

Le bras de fer entre TF1 et Free pourrait prendre une nouvelle tournure le 31 mars au soir, date qui marquera la fin du contrat de distribution liant les deux parties. L’opérateur avait d’ailleurs menacé de cesser la diffusion des chaînes de TF1 si aucun accord n’est trouvé d’ici là mais Xavier Niel a depuis exclu cette hypothèse lors d’une conférence en marge de la publication des résultats d’Iliad pour 2017. Reste que le replay de TF1 n’est pas à l’abri d’une mise en suspens de la part de Free dès ce week-end.

Le choix de ne pas couper la diffusion des chaînes de TF1 sur les Freebox était-elle une sage décision ? La réponse est plutôt oui à en croire une source proche du dossier, rapporte l’Opinion : Free s’exposait "à une fuite d’ une partie de ses freenautes –entre 200 000 et 300 000", lui qui en compte au total 6,5 millions sur le fixe. Son point fort à savoir le sans engagement aurait ainsi pu devenir son talon d’Achille. De son côté, Canal+ qui a bien rétabli TF1 mais pas encore ses quatre autres chaînes gratuites (2 millions d’abonnés ADSL), est moins confronté à ce cas de figure car ses abonnés sont engagés sur une certaine durée et ne pourront se libérer de leur contrat qu’à la date anniversaire de leur abonnement. Depuis des mois et ce en prenant appui sur une étude commandée au cabinet Sorgem, TF1 argue que « 64% des sondés changeraient d’opérateur si TF1 n’était plus dans l’offre ».