Téléphones au volant : de nouvelles sanctions plus sévères

Téléphones au volant : de nouvelles sanctions plus sévères

Lutter contre l’utilisation des téléphones au volant, le gouvernement en fait l’une de ses priorités à l’heure où la mortalité routière est en hausse.

Au-delà du passage de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, le gouvernement a décidé d’alourdir les sanctions sur l’usage du téléphone au volant, celui-ci étant impliqué dans un accident mortel sur 10 en 2016. Jusqu’à présent, il en coûtait 3 points et une amende de 135 euros mais à l’avenir, si le conducteur commet une infraction sur la route comme l’oubli du clignotant tout en utilisant son mobile, son permis pourra être suspendu, de 3 jours à 6 mois en fonction de la décision du préfet. Les suspensions devraient entrer en vigueur en 2019. En marge de l’annonce de cette mesure, les équipes de France 2 sont allées sonder les usagers.