Free Mobile : l’antenne de la discorde à Relecq-Kerhuon a finalement trouvé sa place

Free Mobile : l’antenne de la discorde à Relecq-Kerhuon a finalement trouvé sa place

Illustration d’un pylône "monotube"

En mai dernier l’installation d’une antenne Free Mobile dans le quartier de Kergleuz à Le Relecq-Kerhuon dans le finistère avait fait polémique. Un nouveau site moins contesté a été trouvé, le pylône devrait être installé début 2018 pour une mise en service en juin prochain.

La pose du pylône Free Mobile avait été votée à l’unanimité par le conseil municipal pour améliorer la couverture 3G/4G, pourtant un collectif d’habitants s’était fermement opposé au lieu choisi “en plein cœur du quartier, entre des logements collectifs, un jardin d’enfants, des maisons individuelles et le collège Diwan”. Les habitants avaient “le sentiment que l’intérêt général invoqué par Free se fais[ai]t au détriment de leur cadre de vie et de leur santé, sans parler de l’aspect visuel pour les riverains les plus proches”.

Le maire a annoncé que Free “a annulé son permis de construire pour l’installation de l’antenne ” sur le lieu contesté par les habitants. Le premier magistrat de la commune a donc proposé un autre emplacement situé sur un terrain communal.

Il s’agira d’un pylône “monotube” de 30 mètres de haut pouvant accueillir trois antennes différentes, une attention particulière a été portée à son intégration paysagère. Le maire, Yohann Nédélec, explique à Ouest-France : “Des simulations ont été faites au moyen d’un drone pour montrer que le site est bien adapté à l’implantation de cette antenne. Nous attendons le rapport sur les radios émissions. Si le dossier respecte la réglementation, le pylône sera installé près du passage à niveau”. Les travaux devraient débuter en avril et le site sera mis en service en juin prochain.

Le quotidien rappelle que la commune avait déjà reçu une fin de non recevoir des autorités judiciaires après avoir tenté d’empêcher Bouygues Telecom d’installer une de ses antennes en 2012.

 

source : Ouest-France