Le gendarme des télécoms s’attaque à Google : il veut plus de régulation pour le “démanteler”

Le gendarme des télécoms s’attaque à Google : il veut plus de régulation pour le “démanteler”

Sébastien Soriano a accordé une longue interview à Acteurs publics dans laquelle il revient sur la domination sans partage des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). Il estime qu’une régulation forte visant à “démanteler Google” doit être mise en place pour permettre de “rouvrir le jeu” à d’autres acteurs.

Le président de l’ARCEP appelle à agir contre les causes de la domination des Gafam. En ne traitant que les symptômes de cette domination (“la protection de la vie privée, l’ouverture du marché aux start-up françaises, ou encore le phénomène des fake news”), il craint un épuisement des pouvoirs publics. “Je constate une forme de capitulation dans le débat public. La domination des Gafam est vécue comme une évidence. Le fait de ne pas choisir son moteur de recherche ou son réseau social aussi.”

Il faut donc cesser de tergiverser “la question n’est pas ’Faut-il démanteler Google ?’, mais ’Comment démanteler Google ?”. Selon lui, “il faut déterminer quels sont les leviers de régulation à mettre en place pour rouvrir le jeu, faire émerger des alternatives aux Gafam, respectueuses des droits humains et des valeurs qui sont les nôtres. À l’heure actuelle, il existe des acteurs qui portent cela dans leur ADN, mais ils ne parviennent pas à se développer suffisamment, les Gafam dressant devant eux une barrière incommensurable.

À la puissance publique, donc, de définir des outils juridiques permettant d’accompagner ces start-up alternatives pour qu’elles rattrapent vite les effets d’échelle qui leur échappent” conclut-il.