Plan THD : aller 4 fois plus vite pour installer les prises de fibre optique, c’est possible

Plan THD : aller 4 fois plus vite pour installer les prises de fibre optique, c’est possible

Les rebondissements dans le déroulement du plan France Très Haut Débit sont légion. Depuis l’été, entre la modification des objectifs par le Président de la République, l’annonce d’SFR, la réplique des acteurs impliqués dans les déploiements de réseaux d’initiatives publiques, l’UFC que Choisir qui juge le plan chimérique, l’introduction du mix technologique, le tout fibre, 2020, 2022, 2025, etc. Beaucoup d’acteurs du secteur jugent les objectifs intenables.

Un spécialiste des réseaux fibre optique, Marc Duchesne, lui, croit en la possibilité de tenir le calendrier, à condition d’utiliser des techniques d’installation de la fibre optique modernes comme du matériel ”précâblé/préconnectorisé” qui permettent d’aller presque 4 fois plus vite. Soit 15/30 minutes pour installer une prise FttH au lieu de 2 heures.

Pour démontrer qu’il était possible de finir de fibrer tout le territoire en moins de 3 ans, il s’est livré à “deux petits calculs stupides”. Le premier avec les technologies actuelles donne un résultat de 7 ans et demi pour atteindre l’installation des 6 millions de prises FttH en ZMD à raison de 200 jours de travail de 8 heures par an.

Le deuxième calcul intégrant le gain de temps obtenu avec la modernisation des solutions d’installation ramène le temps pour atteindre l’objectif à 2 ans, dans les mêmes conditions de travail.

Il précise qu’avec les solutions de précâblage/préconnectorisation "les tests terrain montrent que les temps d’installation sont réduits en moyenne d’un facteur 5 à 10, selon les configurations d’immeuble et de logements à raccorder” mais qu’il a retenu un facteur 4 pour "couvrir toutes les situations et tous les aléas potentiels". Il ne reste plus qu’à franchir "le fossé pour adopter massivement le Pré-câblage et la Pré-Connectorisation".