Taux d’utilisation du réseau propre de Free : le record est enfin battu

Taux d’utilisation du réseau propre de Free : le record est enfin battu

Alléluia.

Neuf mois, c’est la période durant laquelle le taux d’utilisation du réseau propre de Free n’a fait que vaciller, accumulant baisses flagrantes et hausses timides sans jamais pouvoir retrouver son niveau de janvier dernier, à 78,3%, sa plus belle performance. Aujourd’hui samedi 21 octobre 2017, le record est enfin battu, les abonnés Free Mobile utilisant l’application Free Mobile NetStat sont connectés à une antenne Free Mobile 78,5% du temps. Un score qui vient confirmer la hausse nette et constate du taux depuis la rentrée. Si certains verront le verre à moitié vide mettant en exergue un an de perdu sans réelle évolution, d’autres se montreront plus optimistes et mettront le cap sur la fin de l’itinérance Orange. A ce rythme, la barre symbolique des 80% n’est en tout cas plus très loin.

 

 

Plus précisément, sur les sept derniers jours, les utilisateurs Free Mobile Netstat ont été connectés à une antenne 4G Free mobile 46,1% du temps contre 45,6 % il y a trois semaines. Néanmoins en septembre, Free Mobile n’a déployé que 160 sites 4G mais devrait passer la barre des 9000 sites activés le mois prochain. L’opérateur a été plus actif concernant le déploiement des antennes 1800 MHz avec 255 antennes supplémentaires activées, alors qu’il en a mis en service 23 sur la bande 700MHz qui se libère. 
 
Par ailleurs, le temps de connexion des utilisateurs en 3G sur le réseau propre de Free est de 19% cette semaine, il reste stable. En revanche sur le réseau d’Orange (22,5%), la baisse est visible (-0,6 pts en trois semaine). Free a d’ailleurs activés 173 sites 3G sur le mois de septembre, pour un total de 11 285 sites activés. 
Pour rappel, Free Mobile et Orange ont signé en juin 2016 un avenant à leur contrat d’itinérance 2G/3G courant jusqu’à la fin 2020, avec un désengagement progressif de Free Mobile de son itinérance sur le réseau de l’opérateur historique, avec des débits dégressifs. Ainsi, entre le 1er septembre et le 31 décembre 2016, les débits atteignables sur le réseau Orange en 2G/3G étaient de 5 Mbit/s (débit descendant) et de 448 kbit/s (débit montant). Depuis 2017 et jusque fin 2018, ces débits sont de 1 Mbit/s (débit descendant) et 448 kbit/s (débit montant). Ensuite, ils seront de 768 kbit/s (débit descendant) et 384 kbit/s (débit montant) pour l’année 2019 et de 384 kbit/s (débit descendant) et 384 kbit/s (débit montant) pour l’année 2020.