Télécoms : la vraie « disruption » selon Xavier Niel

Télécoms : la vraie « disruption » selon Xavier Niel

Dans une interview publiée ce matin par Le Parisien, le trublion des télécoms répond aux questions de quatre entrepreneurs. Au programme, fiscalité, investissement et start-ups mais aussi les télécoms. A la question «Minitel ,Internet …Quel est le prochain virage dans la téléphonie ?», posée par l’investisseuse Anne-Claude Pont, Xavier Niel se projette dans l’avenir et donne sa vision de la disruption :

« Dans vingt-cinq ans, je suis sûr que la table autour de laquelle nous nous trouvons sera connectée Je ne sais pas à quoi , ni pourquoi mais tout sera connecté. Il n’ y a pas de révolution attendue dans la manière d’amener du réseau dans les télécoms. La vraie « disruption », c’est savoir ce que l’on connecte, jusqu’où et à quelle vitesse.»

Interrogé ensuite sur les produits technologiques et sur le Made in France, le père de la Freebox estime qu’il est difficile de fabriquer un produit de masse dans l’hexagone : « Pour un produit de masse en grande série, c’est dur. Nos Freebox sont fabriquées en Tchéquie et en Asie . A l’inverse, si le produit est de luxe ou en petite quantité, c’est plutôt conseillé.»