L’arrivée d’Iliad en Italie va faire baisser les bénéfices dans le secteur des télécoms

L’arrivée d’Iliad en Italie va faire baisser les bénéfices dans le secteur des télécoms

Fitch prévoit une baisse massive des bénéfices dans les télécoms en Italie (-5%) à cause de la compétition sur les prix à laquelle vont se livrer les opérateurs après le lancement de Iliad.

D’ici trois ans, le marché de la téléphonie mobile en Italie va se contracter annonce Fitch Ratings. L’agence de notation américaine motive son analyse par l’impact de l’arrivée d’Iliad sur le marché d’ici la fin de l’année 2017 ou début 2018. Il s’agit du scénario de "base" présenté dans la publication de l’agence “Report : Italian Telecoms : A Changing Competitive Landscape”.Elle table sur un recul des revenus des services mobiles de 5% sur trois ans. 
 
Fitch estime en effet que la pression concurrentielle du quatrième opérateur qui va proposer des offres transparentes, sans frais supplémentaires et à un tarif abordable afin d’arriver à son objectif initial de 10% de part de marché va produire des effets sur tout le secteur de télécoms.
 
Les analystes sont plus dubitatifs par contre quant à la possibilité d’Iliad d’être aussi agressif qu’en France. Il s’agit d’un pays de l’Europe de l’Ouest où une guerre des prix à déjà eu lieu entre 2012 et 2014 et qui a donc un chiffre d’affaires moyen par abonné et par an (ARPU) parmi les plus faibles d’Europe. Par ailleurs Iliad ne se lancera pour l’instant que dans le mobile. Reste que le scénario de "base", le plus probable, prévoit des jours sombres pour la concurrence.