Plan THD : Orange et SFR devraient tenir leurs objectifs en Zone AMII, mais SFR est à mille lieues de pouvoir fibrer seul ces zones

Plan THD : Orange et SFR devraient tenir leurs objectifs en Zone AMII, mais SFR est à mille lieues de pouvoir fibrer seul ces zones
 
En Zone AMII SFR se réveille mais reste très loin derrière Orange. La publication de l’observatoire de 2ème trimestre 2017 nous donne l’occasion de pouvoir dresser un bilan comparatif de l’avancée des déploiements zone AMII de SFR et d’Orange. 
 
Pour rappel Free avait été le premier à signer avec Orange un accord en vue de cofinancer les réseaux FttH qui sont déployés dans les zones moyennement denses. Cette offre permet à chaque opérateur d’avoir accès à l’intégralité des lignes déployées et de cofinancer le déploiement à hauteur de la part de marché locale souhaitée. Cette offre d’accès de l’opérateur historique permet de cofinancer à la fois la ligne entre le point de mutualisation et le logement, mais également les fibres de collecte entre le point de mutualisation et le NRO. En 2016, il a étendu ses engagements de cofinancement sur l’ensemble des zones déployées par Orange, ayant ainsi accès à un potentiel global de 8,6 millions de logements à terme.
 
En 2011 Orange et SFR s’étaient partagés les zones moyennement denses (zone AMII) en tant qu’opérateurs d’infrastructures FttH. La première répartition donnait 80% des zones concernées à Orange et 20% pour SFR. Suite au rachat par Numericable, SFR s’est concentré sur le développement de son réseau câblé et Orange a repris les zones oubliées par SFR, la nouvelle répartition donnait 90% pour Orange et 10% pour SFR.
 
Cela représente un objectif final à l’horizon 2022 d’environ 12 040 000 prises pour Orange et de 1 574 000 pour SFR. Au mois de mai dernier Orange avait atteint 20 % de cet objectif et SFR, 11%.
 
Pour ce premier semestre 2017, selon les données de l’ARCEP Orange a raccordé 396 000 lignes contre 244 000 sur la même période en 2016. On note donc une grosse accélération pour Orange.
 
SFR a quant à lui enregistré aussi une forte progression par rapport à l’année dernière même si les chiffres ne sont en rien comparables à ceux d’Orange qui raccorde bien plus de lignes. L’opérateur au carré rouge arrive à un total de 70 000 lignes raccordables au premier trimestre 2017 là où l’année dernière au premier semestre il n’en réalisait que 7 000. Par rapport à il y a un an SFR a raccordé 167 000 lignes supplémentaires et Orange 1 123 000.
 
Au delà des effets d’annonces, SFR imprime une réelle dynamique et accélère ses déploiements. Orange continue également d’augmenter son total de lignes raccordables. A ce rythme, Orange devrait tenir son objectif final sur les zones AMII sans trop de problème. SFR devra quant à lui continuer dans la dynamique d’augmentation car 70 000 lignes raccordables par trimestre ne lui permettront d’atteindre le sien qu’en 2023.
 
Si SFR avait l’intention de fibrer également les zones AMII d’Orange (sans parler de la France entière), il lui faudra vraiment presser le pas car, sur cette lancée, il n’y arriverait pas avant 2060 (soit 43 ans).