Free en Italie : l’accord d’itinérance avec Wind/Tre inclut également la 5G

Free en Italie : l’accord d’itinérance avec Wind/Tre inclut également la 5G

Prévue entre novembre 2017 et février 2018, l’arrivée de Free se précise en Italie et ce même si on ne connaît toujours pas le nom que portera l’opérateur de l’autre côté des Alpes.

Si la nouvelle entité Wind/Tre est devenue le premier opérateur mobile sur le sol Italien, Free ne semble donc pas jouer au kamikaze en devenant le quatrième opérateur mobile dans le pays l’en atteste entre autres un accord de roaming de 5+5 ans sur le réseau fusionné Wind/Tre, garantissant ainsi une transition douce vers une base de coûts fixes. Ajouté à cela, le déploiement de réseau sécurisé avec l’accès à un grand nombre de sites en zones rurales » et plus de 10 000 sites disponibles sur les principaux Towercos, soit les spécialistes de la gestion de pylônes.

Pour rappel l’accord avec la société résultant de la fusion Wind et Tre et Iliad prévoit : 

  • le transfert de plusieurs bandes de fréquences pour un total de 450 millions d’euros : 2x 35 MHz pour la 3G/4G(2x 5 MHz en 900 MHz, 2x 10 MHz en 1800 MHz, 2×10 MHz en 2100 MHz et 2x 10MHz en 2600 MHz) 
  • ainsi que l’acquisition de plusieurs sites en zones denses,
  • l’engagement d’activer « soit un accord de RAN Sharing (partage de réseau) sur les zones rurales avec Wind/H3G, soit d’acquérir sur cette zone plusieurs milliers de sites macro auprès de Wind/H3G ou à des tiers ».
  • et enfin, un accord d’itinérance 2G, 3G et 4G sur le réseau fusionné des deux opérateurs pour une durée de 5 ans, renouvelable à l’initiative d’Iliad si besoin.

La 5G en plus 

Xavier Niel l’avait confié lors de la convention Free 2017, ce dit contrat d’itinérance était bien différent de celui signé avec Orange (2G/3G) dont l’avenant court jusqu’en 2020 puisqu’il porte également sur la 4G mais aussi sur la 5G, le patron de Free mettait alors en exergue un accord de non discrimination avec l’opérateur historique de la péninsule. Aujourd’hui, La Lettre de l’Expansion le confirme, Bruxelles a bien validé un accord d’itinérance de Free y compris sur la future 5G, auprès des groupes Hutchison et VimpelCom (Wind et Tre), pour une durée de cinq ans, renouvelable 5 années supplémentaires. 

A noter que Free déploiera en Italie son propre réseau de boutiques et pourrait finalement être en mesure d’y implanter ses bornes automatiques. Impossible jusqu’à présent à cause de l’obligation de présenter une pièce d’identité pour tout achat de carte SIM dans le pays.