Apple watch 4G : une évolution pas à pas

Apple watch 4G : une évolution pas à pas

D’après Bloomberg, la troisième génération d’Apple Watch initialement prévu pour cet automne devrait être équipée de la 4G.
Après avoir ajouter une puce GPS à l’Apple Watch 2 l’automne dernier, il serait logique que dissocier l’Apple Watch de l’iPhone soit une priorité pour la firme à la pomme. Cependant l’ajout de la LTE ne permettrait pas encore cet exploit.

Le principal problème pour intégrer une connectivité cellulaire LTE à l’Apple Watch est l’autonomie. La firme de Cupertino aurait pu intégrer la 4G au premier modèle d’Apple Watch, seulement son autonomie n’aurait été que de quelques heures voir quelques minutes en cas d’utilisation intense.

La batterie de la montre connectée d’Apple doit respecter certains critères à savoir le poids, la taille et la puissance.

La montre connectée du géant américain avait déjà des problèmes d’autonomie même à usage limité. Afin d’ajouter le LTE à sa montre, Apple va devoir faire des concessions.

Heureusement, la technologie est en constante progression à l’image de la Gear 3, la montre connectée de Samsung, qui elle dispose de la 4G et d’une batterie capable de l’alimenter jusqu’à trois jours. Apple pourrait se tourner vers des versions plus faibles en bande passante et nécessitant moins de puissance comme le LTE-M et le LTE CAT 1. Le LTE aurait d’énormes conséquences sur l’autonomie de la montre connectée d’Apple alors que le LTE-M ou LTE-CAT 1 grâce leurs vitesses réduites, consomment moins d’énergie.

L’entreprise américaine ayant pour habitude de faire évoluer ses produits petit à petit, l’ajout du LTE à l’Apple Watch est une bonne nouvelle, mais cela sera évolutif pour le moment et non pas une révolution. Néanmoins, l’ajout du LTE (même allégé) à cette troisième génération de la montre connectée d’Apple pourrait ouvrir la voie vers d’autres nouveautés.