Netflix publie son indice de performance de juin, où Free est toujours présent, alors qu’il a attaqué le géant américain en justice

Netflix publie son indice de performance de juin, où Free est toujours présent, alors qu’il a attaqué le géant américain en justice

Comme chaque mois, Netflix publie son ISP Speed Index, qui mesure la vitesse moyenne de ses flux selon les pays et les opérateurs. Durant le mois de juin les choses ont peu évolué en France : tous les opérateurs ont légèrement baissé sauf Free qui augmente légèrement, mais reste dernier. SFR "câble" reste en 1ère position avec un débit moyen de 3,77 Mbits/s, suivi de Bouygues Télécom, Orange et SFR. Free remonte un peu, comme les 2 mois précédents, et affiche maintenant 2,59Mbits/s (+ 0,1 Mbits/s par rapport au mois dernier). 

Rappelons que l’indice de performance des FAI porte uniquement sur le service Netflix aux heures de grande écoute. Il ne s’agit pas d’une mesure de performance générale incluant les autres services/données susceptibles de circuler sur le réseau des FAI en question. Une performance supérieure sur Netflix se traduit généralement par une meilleure qualité d’image, un temps de démarrage plus court et moins d’interruptions.

Pour rappel, fin juin, Free a mis en cause cette indice de performance et a attaqué Netflix devant le tribunal de commerce de Paris. Il lui réclame « d’importants dommages et intérêts, qui ne sont pas chiffrés à ce stade, mais qui pourraient se monter à des dizaines -voire des centaines- de millions d’euros. »