Pour Xavier Niel, il ne faut pas forcément inventer pour réussir

Pour Xavier Niel, il ne faut pas forcément inventer pour réussir

" Champions… à l’Ecole », le projet qui fait intervenir dans les collèges, lycées et autres, des personnalités du sport et de l’économie, a organisé une rencontre hier au sein de l’Université de Créteil avec notamment comme invités de choix, Xavier Niel ou encore le PDG de Vente-Privée Jacques-Antoine Granjon dont Free a lancé sur le site hier une offre Freebox Crystal à 1,99 euros/mois pendant un an. 

Devant un amphithéâtre bondé de lycéens à la curiosité évidente, Xavier Niel alias le Robin des bois des télécoms s’est prêté jeu des questions-réponses, rapporte le Parisien. Et lorsque qu’un étudiant lui demande, « est-ce que pour réussir, on doit forcément inventer quelque chose ? L’initiateur du Triple Play en France répond alors :« Non, vous savez quelqu’un a décidé de vendre des lunettes à 10€ au lieu de 500 qu’on propose dans les boutiques classiques. Il a ouvert un seul magasin à Paris et il représente aujourd’hui 3% du marché global. Il n’a rien inventé mais moi j’ai pu en acheter trente paires. J’en ai dans chaque pièce, dans ma voiture, ça a changé ma vie. »

Pour le créateur de Vente privée, l’innovation c’est quand « on se demande pourquoi on n’y a pas pensé avant » faisant écho à la GoPro, « une boîte qu’on se colle sur la tête et qui vaut aujourd’hui un milliard. »

Peu importe, mardi prochain, Xavier Niel lancera une offre qui devrait déplaire à la concurrence selon ses dires et seront vérifiés alors ses propos du jour devant les lycéens : Inventer n’est pas gage de succès. Casser les prix, davantage peut être.