Pourquoi la nouvelle offre de Free le 14 mars ne sera pas la Freebox V7

Pourquoi la nouvelle offre de Free le 14 mars ne sera pas la Freebox V7

 
Depuis l’annonce par Xavier Niel d’une nouvelle offre le 14 mars prochain, les spéculations vont bon train quant à ce que va proposer Free. Et c’est bien le but recherché. Pour autant, au risque de décevoir certains, il ne s’agira pas du lancement de la Freebox V7. En effet, ce n’est pas la première fois que Free lance une nouvelle box, il y a donc des précédents sur la méthode utilisée.Celle-ci avait d’ailleurs été utilisée lors du lancement de Free Mobile.
 
Avant le lancement d’une offre « révolutionnaire », qui plus est quand il s’agit de la future box premium, qui devrait faire référence pour les années à venir, Free dissémine de nombreux indices, quelques mois avant la présentation. On peut également retrouver sur les sites spécialisés, comme Univers Freebox par exemple, des documents ou informations qui ont fuitées. Pour Free Mobile, on se souvient des nombreuses « fusées », cachées un peu partout sur le site de Free par exemple. L’objectif est bien sur de faire le buzz autour d’un événement attendu. Le buzz autour de Free Mobile avait d’ailleurs été évalué à plusieurs dizaines de millions d’euros d’économies en termes de publicité. Or, il n’y a eu jusqu’à présent aucun indice, fuite ou buzz lancé par Free à propos de la Freebox V7 (à part qu’elle devait sortir l’année dernière, et même l’année d’avant). Free ne va évidemment pas se priver de ce buzz, qui fait partie de sa communication.
 
Mais au delà, Free n’annonce jamais à l’avance quand il organise une keynote pour présenter ses nouveautés. Les journalistes sont prévenus 1 ou 2 jours à l’avance, au travers d’une invitation qui leur est envoyée par mail. Vous pouvez retrouver les invitations pour les présentations des deux dernières Freebox (Révolution et Mini 4K) ci-dessous :
 
 
 
Malheureusement pour ceux qui l’attendent, la Freebox V7 ne sera donc pas pour la semaine prochaine. Fabienne Schmitt, la journaliste des Echos qui a rapporté l’annonce de Xavier Niel, estime pour sa part que la nouvelle offre concernerait plutôt le mobile.