InCube, un nouveau pré-accélérateur améliorant les chances d’intégration de jeunes start-ups au sein de la Station F de Xavier Niel

InCube, un nouveau pré-accélérateur améliorant les chances d’intégration de jeunes start-ups au sein de la Station F de Xavier Niel

 

 

 

Alors que le label Métropole French Tech a passé la barre des deux ans d’existence et semble se porter à merveille, un nouveau pré-accélérateur de start-ups a été lancé à Saint Etienne, son nom In³ (Incube).

 

A l’instar, d’Innovizi, Axeleo, Village By CA, in3 a pour vocation d’accompagner des projets innovants de moins d’un an ou en anté-création, en aidant ces jeunes pousses à solidifier leur concept, avant les phases d’accélération et/ou de levée de fonds, explique La Tribune. Un véritable tremplin en somme, pour les start-ups dans leur phase de développement qui pourraient ensuite se diriger vers des « accélérateurs » et pourquoi pas intégrer à terme la Station F de Xavier Niel, le futur plus grand incubateur au monde dédié à 100% aux startups qui sera inauguré au mois d’avril et qui vise à aider des startups à grandir à travers un hébergement et un accompagnement avec 3000 postes de travail disponibles et des espaces de structures partenaires (grands groupes, investisseurs…). En bref, un écosystème en apparence idéal afin de multiplier ses chances de succès.

Incube va dans ce sens sur son site : « Une idée n’est pas un projet, un processus est nécessaire pour transformer cette idée en projet dans lequel des investisseurs peuvent se projeter. Il faut montrer pour convaincre, un pitch et 3 slides ne sont pas suffisants pour persuader d’éventuels investisseurs. Il faut sortir le porteur de projet du quotidien et de ses contingences en lui donnant les moyens de développer sa maquette ou son prototype. » Et le sortir de « l’approche technique en intégrant rapidement l’usage par le biais des outils du Design. »

Projet de la French Tech de Saint Etienne, In³ est en phase de candidatures jusqu’au 17 février prochain.

 

La French Tech

 

L’objectif du label « Métropole French Tech », attribué par l’Etat est « d’abord d’identifier en régions les écosystèmes dynamiques en matière de startups sur le territoire, et de susciter une dynamique dans toute la France » pour en faire« un vaste accélérateur de startups ,un réseau d’écosystèmes attractifs qui concentrent tous les ingrédients, de la sensibilisation à l’accélération (culture entrepreneuriale, talents, dispositifs d’accompagnement, financement) et répondant localement aux besoins des startups françaises, des investisseurs et des talents étrangers", rappelle enfin le site de la French Tech.